Rentrée scolaire, la Refondation avance, les PEP, toujours plus mobilisés

vendredi 4 septembre 2015
par  DG ADPEP 76
popularité : 8%


COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FEDERATION GENERALE DES PEP


En cette période de rentrée scolaire, la Fédération Générale des PEP mobilise les forces de son réseau d’associations, ses militants, ses salariés pour mettre en œuvre des actions concrètes. Plus juste, plus exigeante, l’Ecole sera plus Inclusive.
L’importance donnée, en cette rentrée, à l’Enseignement Moral et Civique et à la mise en œuvre concrète de la réserve citoyenne à laquelle les PEP contribuent, rappelle le rôle essentiel pour la République d’une éducation pilotée par des valeurs.
Seule, l’Ecole ne peut tout réaliser quelle que soit l’énergie impulsée par les politiques.
C’est pourquoi, les élus et les militants PEP, unis autour de leurs valeurs fondamentales : laïcité, égalité et solidarité s’engagent pour permettre à chaque enfant, à chaque jeune, dans les temps scolaires, périscolaires et extrascolaires de bénéficier d’espaces de débats, de parole et d’apprentissage. Le Renforcement du nombre de Services Civiques engagés au sein des PEP permettra de faire vivre ces valeurs et d’agir concrètement pour une Société Inclusive.
Cette rentrée est également placée sous le sceau de l’Egalité. L’augmentation de 20% des fonds sociaux pour répondre aux besoins des publics fragiles traduit une exigence d’égalité souhaitée par les PEP.
Très impliqués dans la mise en œuvre des activités périscolaires éducatives et de loisirs, les PEP saluent la décision de pérennisation du fond d’amorçage destiné aux collectivités locales, à un moment où le nombre de communes ayant élaboré un PEDT s’élève à 82%, ce dont les PEP se félicitent.
Cependant les PEP restent préoccupés par la nécessité de gratuité des activités périscolaires afin de permettre à tous les enfants, quelle que soit leur origine sociale, de bénéficier dans un cadre partagé d’activités favorisant la réussite de chacun.
La FGPEP se félicite également de la place renforcée accordée, cette année, à la scolarisation des élèves handicapés. La mise en place de 30 nouvelles unités d’enseignement autisme en maternelle, de 350 ETP (équivalent temps plein) supplémentaires d’accompagnants, ou de 10 000 contrats supplémentaires sur des missions d’AVS en témoigne.
Elle attire cependant l’attention du ministère et des collectivités locales pour que les temps éducatifs périscolaires ne soient pas oubliés. Les PEDT ne doivent pas exclure les élèves handicapés et doivent s’appuyer sur les ressources médico-sociales locales. Des financements doivent être dégagés.
Les PEP mobilisent leur réseau de professionnels aux côtés de l’Ecole et des collectivités locales pour répondre aux besoins spécifiques de ces citoyens. Les MDPH et les ARS devraient être associés à ces réflexions.
Enfin, les PEP, reconnaissent l’importance donnée à la formation des acteurs éducatifs au sein des ESPE, et en premier lieu à celle des enseignants. L’association de tous les partenaires de l’Ecole est un gage de réussite pour que 2015- 2016 soit une année importante dans le processus de Refondation engagé au service d’une société inclusive.


Pour télécharger le communiqué de presse de la FG PEP :

PDF - 162.9 ko
CP FGPEP Rentrée scolaire 03-09-2015


Annonces

Facebook