CoVid-19 : information

vendredi 3 juillet 2020
par  DG ADPEP 76
popularité : 94%





 




 

Information au 03/07/2020 - 20h00
PDF - 1.3 Mo

Information au 30/06/2020 - 20h00
PDF - 169.8 ko

Information au 26/06/2020 - 20h00
PDF - 153 ko

Information au 23/06/2020 - 20h00
PDF - 1.1 Mo

Information au 19/06/2020 - 20h30
PDF - 174.8 ko

Information au 16/06/2020 - 19h30
PDF - 149.2 ko

Information au 12/06/2020 - 20h00
PDF - 146.5 ko

Information au 09/06/2020 - 20h00
PDF - 150.5 ko

Information au 05/06/2020 - 20h00
PDF - 1.2 Mo

Information au 02/06/2020 - 20h00
PDF - 243.2 ko

Information au 29/05/2020 - 20h00
PDF - 1.2 Mo

Information au 26/05/2020 - 20h00
PDF - 298 ko

Information au 22/05/2020 - 20h30
PDF - 250.9 ko

Information au 19/05/2020 - 21h00
PDF - 228.2 ko



 



 




 



 



 



 



 



 


 


 


 


 


 


 


 


 


 



 


Information au 16/05/2020 - 8h30



Conférence de Presse de la DGARS de Normandie



Après 55 jours de confinement, une nouvelle phase progressive et prudente de reprise d’activité a débuté. Parce que, depuis le lundi 11 mai, les contacts sont plus fréquents, un nouveau dispositif sanitaire est déployé pour accompagner le déconfinement.



Coordonné en région par l’ARS, en lien avec les Préfectures, et avec le concours de l’Assurance maladie et des professionnels de santé concernés, il repose sur deux mesures phare :
Limiter la contamination : il est essentiel que chacun continue à respecter strictement les gestes barrières, dont le port du masque grand public lorsque la distance physique d’1 mètre ne peut être respectée, pour en faire des réflexes dans leur vie quotidienne.
Casser la chaîne de transmission du virus : dépister / tracer / isoler. Le gouvernement a élaboré une stratégie d’identification des cas, de dépistage de leurs contacts et d’isolement des personnes malades.
L’épidémie est toujours active et évolutive, il faut poursuivre nos efforts pour la freiner au maximum. Nous devons rester mobilisés et solidaires pour freiner la circulation du virus tout en reprenant une activité progressivement.
Le dossier de presse complet est en téléchargement ci-dessous.



PDF - 2.5 Mo





 





 




Information au 15/05/2020 - 19h30



Point de situation au 15 mai



Le suivi épidémiologique évolue / changement de périodicité des communiqués
En lien avec Santé publique France, le suivi épidémiologique évolue pour suivre la dynamique de diffusion du COVID-19 au niveau régional et départemental.
La finalité est de permettre :
• d’évaluer et ajuster au mieux l’offre de dépistage/détection des cas ;
• d’adapter les mesures de maitrise de la transmission à la sortie du confinement : isolement des malades, détection des contacts et mise en quatorzaine
• de prévoir les besoins de prises en charge hospitalières, en particulier en réanimation.
A compter de la semaine prochaine, l’ARS Normandie communiquera sur de nouveaux indicateurs de suivi. Les indicateurs déjà existants pour suivre l’épidémie à l’hôpital et en établissements médico-sociaux dont les Ehpad resteront disponibles.



Pour mettre ces indicateurs en perspective, la périodicité va évoluer au rythme de deux publications par semaine (le mardi et le vendredi). Le prochain communiqué sera donc publié le mardi 19 mai.



Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 483 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 7.1 % en 72h, depuis le mardi 12 mai, où 520 personnes étaient hospitalisées) :
• 129 personnes dans le Calvados
• 106 dans l’Eure
• 47 dans la Manche
• 51 dans l’Orne
• 153 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 41 sont en réanimation (soit une diminution de 4.6 % en 72h, depuis le mardi 12 mai, où 43 personnes étaient en réanimation).
1 282 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 2 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 en Normandie dans la Seine-Maritime. Pour rappel, le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 393 en Normandie (âge médian de 82 ans). 
Au cours de la journée du 14 mai, 22 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 1.6 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 16 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 5.1% de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région. 



Dans les EHPAD
Depuis le début de la surveillance épidémiologique dans les établissements médico-sociaux, sur les 388 EHPAD de la région :
- 150 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 76 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 253 décès ont été enregistrés*
* en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
La stratégie de dépistage et le suivi épidémiologique évoluent. Les nouveaux indicateurs sur les cas confirmés seront disponibles la semaine prochaine.
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=COVID%2019%20point%20epidemiologique&publications=donn%C3%A9es&regions=Normandie&sort=date]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]



 



Information au 14/05/2020 - 20h30



Point de situation en Normandie au 14 mai



Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 496 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 6,4 % en 72h, depuis le lundi 11 mai, où 530 personnes étaient hospitalisées) :
• 134 personnes dans le Calvados
• 107 dans l’Eure
• 49 dans la Manche
• 53 dans l’Orne
• 153 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 43 sont en réanimation (soit une diminution de 17,3 % en 72h, depuis le lundi 11 mai, où 52 personnes étaient en réanimation).
1 266 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 4 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 en Normandie : 3 dans l’Eure et 1 dans l’Orne. Pour rappel, le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 391 en Normandie (âge médian de 82 ans) 
Au cours de la journée du 13 mai, 20 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 1,4 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 16 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 5,6 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.
 
Dans les EHPAD
Depuis le début de la surveillance épidémiologique dans les établissements médico-sociaux, sur les 388 EHPAD de la région :
- 151 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 77 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 252 décès ont été enregistrés*
* en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
La stratégie de dépistage et le suivi épidémiologique évoluent. Les nouveaux indicateurs sur les cas confirmés seront disponibles prochainement.
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]
 
Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/], Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].

#TousMobilisés  
L’ARS Normandie rappelle que pour réussir la levée progressive du confinement, il faut plus que jamais poursuivre nos efforts. L’objectif est de freiner l’épidémie et d’éviter un phénomène de 2ème vague qui pourrait entrainer à nouveau la saturation des hôpitaux, en particulier des services de réanimation.
En Normandie, le confinement a rempli son rôle et a été efficace. Il a permis de ralentir la circulation du virus sur notre territoire de manière significative. Les occasions de contact augmentant à nouveau à partir du 11 mai, un nouveau dispositif sanitaire est déployé pour accompagner le déconfinement. Coordonné en région par l’ARS, en lien avec les Préfectures, et avec le concours de l’Assurance maladie et des professionnels de santé concernés, il repose sur deux mesures phare :
1. Limiter la contamination : l’application scrupuleuse de l’ensemble des mesures barrières, le respect de la distanciation physique minimale d’un mètre et la réduction au maximum du nombre de nos contacts sont indispensables.
2. Casser la chaîne de transmission du virus : dépister / tracer / isoler. Le gouvernement a élaboré une stratégie offensive d’identification des cas, de dépistage de leurs contacts et d’isolement des personnes malades.
L’ARS Normandie invite les personnes résidant en Normandie à contacter leur médecin dès l’apparition de symptômes évocateurs du COVID-19 (toux, fièvre, perte du goût et de l’odorat, nez qui coule), même légers. En cas de suspicion d’une infection à coronavirus COVID-19, le médecin prescrira un test virologique au patient. Cette stratégie de tests permettra d’identifier rapidement les personnes malades et les personnes contacts qui le nécessitent afin de mettre en œuvre les procédures de protection et d’isolement nécessaires.
En cas de signes, (toux, fièvre, perte du goût et de l’odorat, nez qui coule), même légers, qui me font penser au Covid-19, je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant qui décidera si je dois être testé.
Si j’ai des symptômes et que je n’ai pas de médecin traitant, je compose le 116117 (appel gratuit 24h/24, partout en Normandie)
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires ou signes d’étouffement, j’appelle le 15





Afin d’être en capacité de dépister tous les cas symptomatiques et leurs contacts pour casser la chaîne de transmission du virus, des capacités supplémentaires de tests par RT-PCR (tests virologiques) ont été déployées sur l’ensemble de la Normandie. L’ARS a travaillé à l’échelle de chaque territoire afin d’assurer à la population un accès à un centre de prélèvement à moins de 20 minutes, en collaboration avec les laboratoires de ville, les établissements de santé, les Pôles de santé libéraux ambulatoires (PSLA) et les infirmiers libéraux.
[Consultez ici la liste (actualisée régulièrement) des sites de prélèvement dans le cadre des dépistages Covid-19->https://www.normandie.ars.sante.fr/coronavirus-covid-19-ou-se-faire-tester-en-normandie]





 





Information au 13/05/2020 - 20h30





Point de situation au 13 mai en Normandie





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 511 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 3,6 % en 72h, depuis le dimanche 10 mai, où 530 personnes étaient hospitalisées) :
• 138 personnes dans le Calvados
• 112 dans l’Eure
• 51 dans la Manche
• 56 dans l’Orne
• 154 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 43 sont en réanimation (soit une diminution de 25,9 % en 72h, depuis le dimanche 10 mai, où 58 personnes étaient en réanimation).
1 244 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 4 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 en Normandie : 2 dans le Calvados et 2 dans la Seine-Maritime. Pour rappel, le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 387 en Normandie (âge médian de 82 ans)
 
Au cours de la journée du 12 mai, 20 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 1,5 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 12 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 4,5% de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.
 
Dans les EHPAD
Depuis le début de la surveillance épidémiologique dans les établissements médico-sociaux, sur les 388 EHPAD de la région :
- 149 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 76 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 253 décès ont été enregistrés*
* en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
La stratégie de dépistage et le suivi épidémiologique évoluent. Les nouveaux indicateurs sur les cas confirmés seront disponibles prochainement.
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/], Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].

#TousMobilisés  
L’ARS Normandie rappelle que pour réussir la levée progressive du confinement, il faut plus que jamais poursuivre nos efforts. L’objectif est de freiner l’épidémie et d’éviter un phénomène de 2ème vague qui pourrait entrainer à nouveau la saturation des hôpitaux, en particulier des services de réanimation.
En Normandie, le confinement a rempli son rôle et a été efficace. Il a permis de ralentir la circulation du virus sur notre territoire de manière significative. Les occasions de contact augmentant à nouveau à partir du 11 mai, un nouveau dispositif sanitaire est déployé pour accompagner le déconfinement. Coordonné en région par l’ARS, en lien avec les Préfectures, et avec le concours de l’Assurance maladie et des professionnels de santé concernés, il repose sur deux mesures phare :
1. Limiter la contamination : l’application scrupuleuse de l’ensemble des mesures barrières, le respect de la distanciation physique minimale d’un mètre et la réduction au maximum du nombre de nos contacts sont indispensables.
2. Casser la chaîne de transmission du virus : dépister / tracer / isoler. Le gouvernement a élaboré une stratégie offensive d’identification des cas, de dépistage de leurs contacts et d’isolement des personnes malades.

L’ARS Normandie invite les personnes résidant en Normandie à contacter leur médecin dès l’apparition de symptômes évocateurs du COVID-19 (toux, fièvre, perte du goût et de l’odorat, nez qui coule), même légers. En cas de suspicion d’une infection à coronavirus COVID-19, le médecin prescrira un test virologique au patient. Cette stratégie de tests permettra d’identifier rapidement les personnes malades et les personnes contacts qui le nécessitent afin de mettre en œuvre les procédures de protection et d’isolement nécessaires.
En cas de signes, (toux, fièvre, perte du goût et de l’odorat, nez qui coule), même légers, qui me font penser au Covid-19, je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant qui décidera si je dois être testé.
Si j’ai des symptômes et que je n’ai pas de médecin traitant, je compose le 116117 (appel gratuit 24h/24, partout en Normandie)
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires ou signes d’étouffement, j’appelle le 15

Afin d’être en capacité de dépister tous les cas symptomatiques et leurs contacts pour casser la chaîne de transmission du virus, des capacités supplémentaires de tests par RT-PCR (tests virologiques) ont été déployées sur l’ensemble de la Normandie. L’ARS a travaillé à l’échelle de chaque territoire afin d’assurer à la population un accès à un centre de prélèvement à moins de 20 minutes, en collaboration avec les laboratoires de ville, les établissements de santé, les Pôles de santé libéraux ambulatoires (PSLA) et les infirmiers libéraux.
[Consultez ici la liste (actualisée régulièrement) des sites de prélèvement dans le cadre des dépistages Covid-19->https://www.normandie.ars.sante.fr/coronavirus-covid-19-ou-se-faire-tester-en-normandie]





 





 





Information au 12/05/2020 - 20h30





Point de situation au 12 mai en Normandie





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 520 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 1,7 % en 72h, depuis le samedi 9 mai, où 529 personnes étaient hospitalisées) :
• 142 personnes dans le Calvados
• 111 dans l’Eure
• 48 dans la Manche
• 59 dans l’Orne
• 160 dans la Seine-Maritime
• Parmi elles, 43 sont en réanimation (soit une diminution de 25,8 % en 72h, depuis le samedi 9 mai, où 58 personnes étaient en réanimation).
1 234 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 4 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 en Normandie : 2 dans le Calvados et 2 dans la Manche. Pour rappel, le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 383* en Normandie (âge médian de 82 ans)
*un décès a été retranché au nombre total de décès par rapport au point de situation de la veille 
Au cours de la journée du 11 mai, 13 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 1,8 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 25 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 8,6 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.
 
Dans les EHPAD
Depuis le début de la surveillance épidémiologique dans les établissements médico-sociaux, sur les 388 EHPAD de la région :
- 147 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 76 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 252 décès ont été enregistrés*
* en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
La stratégie de dépistage et le suivi épidémiologique évoluent. Les nouveaux indicateurs sur les cas confirmés seront disponibles prochainement.
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]





#TousMobilisés  
L’ARS Normandie rappelle que pour réussir la levée progressive du confinement, il faut plus que jamais poursuivre nos efforts. L’objectif est de freiner l’épidémie et d’éviter un phénomène de 2ème vague qui pourrait entrainer à nouveau la saturation des hôpitaux, en particulier des services de réanimation.
En Normandie, le confinement a rempli son rôle et a été efficace. Il a permis de ralentir la circulation du virus sur notre territoire de manière significative. Les occasions de contact augmentant à nouveau à partir du 11 mai, un nouveau dispositif sanitaire est déployé pour accompagner le déconfinement. Coordonné en région par l’ARS, en lien avec les Préfectures, et avec le concours de l’Assurance maladie et des professionnels de santé concernés, il repose sur deux mesures phare :
1. Limiter la contamination  : l’application scrupuleuse de l’ensemble des mesures barrières, le respect de la distanciation physique minimale d’un mètre et la réduction au maximum du nombre de nos contacts sont indispensables.
2. Casser la chaîne de transmission du virus : dépister / tracer / isoler. Le gouvernement a élaboré une stratégie offensive d’identification des cas, de dépistage de leurs contacts et d’isolement des personnes malades.
L’ARS Normandie invite les personnes résidant en Normandie à contacter leur médecin dès l’apparition de symptômes évocateurs du COVID-19 (toux, fièvre, perte du goût et de l’odorat, nez qui coule), même légers. En cas de suspicion d’une infection à coronavirus COVID-19, le médecin prescrira un test virologique au patient. Cette stratégie de tests permettra d’identifier rapidement les personnes malades et les personnes contacts qui le nécessitent afin de mettre en œuvre les procédures de protection et d’isolement nécessaires.
En cas de signes, (toux, fièvre, perte du goût et de l’odorat, nez qui coule), même légers, qui me font penser au Covid-19, je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant qui décidera si je dois être testé.
Si j’ai des symptômes et que je n’ai pas de médecin traitant, je compose le 116117 (appel gratuit 24h/24, partout en Normandie)
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires ou signes d’étouffement, j’appelle le 15
Afin d’être en capacité de dépister tous les cas symptomatiques et leurs contacts pour casser la chaîne de transmission du virus, des capacités supplémentaires de tests par RT-PCR (tests virologiques) ont été déployées sur l’ensemble de la Normandie. L’ARS a travaillé à l’échelle de chaque territoire afin d’assurer à la population un accès à un centre de prélèvement à moins de 20 minutes, en collaboration avec les laboratoires de ville, les établissements de santé, les Pôles de santé libéraux ambulatoires (PSLA) et les infirmiers libéraux.
[Consultez ici la liste (actualisée régulièrement) des sites de prélèvement dans le cadre des dépistages Covid-19->https://www.normandie.ars.sante.fr/coronavirus-covid-19-ou-se-faire-tester-en-normandie]





 





Information au 11/05/2020 - 19h30





Point de situation au 11 mai en Normandie





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 530 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une augmentation de 0,8 % en 72h, depuis le vendredi 8 mai, où 526 personnes étaient hospitalisées) :
• 146 personnes dans le Calvados
• 112 dans l’Eure
• 48 dans la Manche
• 61 dans l’Orne
• 163 dans la Seine-Maritime
• Parmi elles, 52 sont en réanimation (soit une diminution de 11,9 % en 72h, depuis le vendredi 8 mai, où 59 personnes étaient en réanimation).
1 218 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 9 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 en Normandie : 3 dans le Calvados, 1 dans l’Eure, 1 dans la Manche, 2 dans l’Orne et 2 dans la Seine-Maritime. Pour rappel, le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 380 en Normandie (âge médian de 82 ans).
 
Au cours de la journée du 10 mai, 22 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 1,9 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 15 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 4 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.
 
Dans les EHPAD
Depuis le début de la surveillance épidémiologique dans les établissements médico-sociaux, sur les 388 EHPAD de la région :
- 144 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 76 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 251 décès ont été enregistrés*
* en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
La stratégie de dépistage et le suivi épidémiologique évoluent. Les nouveaux indicateurs sur les cas confirmés seront disponibles prochainement.

Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/], Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





#TousMobilisés  
L’ARS Normandie rappelle que pour réussir la levée progressive du confinement, il faut plus que jamais poursuivre nos efforts. L’objectif est de freiner l’épidémie et d’éviter un phénomène de 2ème vague qui pourrait entrainer à nouveau la saturation des hôpitaux, en particulier des services de réanimation.
En Normandie, le confinement a rempli son rôle et a été efficace. Il a permis de ralentir la circulation du virus sur notre territoire de manière significative. Les occasions de contact augmentant à nouveau à partir du 11 mai, un nouveau dispositif sanitaire est déployé pour accompagner le déconfinement. Coordonné en région par l’ARS, en lien avec les Préfectures, et avec le concours de l’Assurance maladie et des professionnels de santé concernés, il repose sur deux mesures phare :

1. Limiter la contamination : l’application scrupuleuse de l’ensemble des mesures barrières, le respect de la distanciation physique minimale d’un mètre et la réduction au maximum du nombre de nos contacts sont indispensables.

2. Casser la chaîne de transmission du virus : dépister / tracer / isoler. Le gouvernement a élaboré une stratégie offensive d’identification des cas, de dépistage de leurs contacts et d’isolement des personnes malades.

L’ARS Normandie invite les personnes résidant en Normandie à contacter leur médecin dès l’apparition de symptômes évocateurs du COVID-19 (toux, fièvre, perte du goût et de l’odorat, nez qui coule), même légers. En cas de suspicion d’une infection à coronavirus COVID-19, le médecin prescrira un test virologique au patient. Cette stratégie de tests permettra d’identifier rapidement les personnes malades et les personnes contacts qui le nécessitent afin de mettre en œuvre les procédures de protection et d’isolement nécessaires.

En cas de signes, (toux, fièvre, perte du goût et de l’odorat, nez qui coule), même légers, qui me font penser au Covid-19, je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant qui décidera si je dois être testé.
Si j’ai des symptômes et que je n’ai pas de médecin traitant, je compose le 116117 (appel gratuit 24h/24, partout en Normandie).
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires ou signes d’étouffement, j’appelle le 15


Afin d’être en capacité de dépister tous les cas symptomatiques et leurs contacts pour casser la chaîne de transmission du virus, des capacités supplémentaires de tests par RT-PCR (tests virologiques) ont été déployées sur l’ensemble de la Normandie. L’ARS a travaillé à l’échelle de chaque territoire afin d’assurer à la population un accès à un centre de prélèvement à moins de 20 minutes, en collaboration avec les laboratoires de ville, les établissements de santé, les Pôles de santé libéraux ambulatoires (PSLA) et les infirmiers libéraux.
[Consultez ici la liste (actualisée régulièrement) des sites de prélèvement dans le cadre des dépistages Covid-19->https://www.normandie.ars.sante.fr/coronavirus-covid-19-ou-se-faire-tester-en-normandie]





 





Information au 10/05/2020 - 20h00





Point de situation au 10 mai en Normandie





#TousMobilisés  
L’ARS Normandie rappelle que pour réussir la levée progressive du confinement, il faut plus que jamais poursuivre nos efforts. L’objectif est de freiner l’épidémie et d’éviter un phénomène de 2ème vague qui pourrait entrainer à nouveau la saturation des hôpitaux, en particulier des services de réanimation.
En Normandie, le confinement a rempli son rôle et a été efficace. Il a permis de ralentir la circulation du virus sur notre territoire de manière significative. Les occasions de contact augmentant à nouveau à partir du 11 mai, un nouveau dispositif sanitaire est déployé pour accompagner le déconfinement.
Coordonné en région par l’ARS, en lien avec les Préfectures, et avec le concours de l’Assurance maladie et des professionnels de santé concernés, il repose sur deux mesures phare :
1. Limiter la contamination : l’application scrupuleuse de l’ensemble des mesures barrières, le respect de la distanciation physique minimale d’un mètre et la réduction au maximum du nombre de nos contacts sont indispensables.
2. Casser la chaîne de transmission du virus : dépister / tracer / isoler. Le gouvernement a élaboré une stratégie offensive d’identification des cas, de dépistage de leurs contacts et d’isolement des personnes malades.

L’ARS Normandie invite les personnes résidant en Normandie à contacter leur médecin dès l’apparition de symptômes évocateurs du COVID-19 (toux, fièvre), même légers. En cas de suspicion d’une infection à coronavirus COVID-19, le médecin prescrira un test virologique au patient. Cette stratégie de tests permettra d’identifier rapidement les personnes malades et les personnes contacts qui le nécessitent afin de mettre en œuvre les procédures de protection et d’isolement nécessaires.

En cas de signes, (toux, fièvre), même légers, qui me font penser au Covid-19, je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant qui décidera si je dois être testé.
Si j’ai des symptômes et que je n’ai pas de médecin traitant, je compose le 116117 (appel gratuit 24h/24, partout en Normandie)
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires ou signes d’étouffement, j’appelle le 15

Afin d’être en capacité de dépister tous les cas symptomatiques et leurs contacts pour casser la chaîne de transmission du virus, des capacités supplémentaires de tests par RT-PCR (tests virologiques) ont été déployées sur l’ensemble de la Normandie. L’ARS a travaillé à l’échelle de chaque territoire afin d’assurer à la population un accès à un centre de prélèvement à moins de 20 minutes, en collaboration avec les laboratoires de ville, les établissements de santé, les Pôles de santé libéraux ambulatoires (PSLA) et les infirmiers libéraux.
[Consultez ici la liste (actualisée régulièrement) des sites de prélèvement dans le cadre des dépistages Covid-19->https://www.normandie.ars.sante.fr/coronavirus-covid-19-ou-se-faire-tester-en-normandie]





Point de situation au 10 mai en Normandie (à compter du 11 mai les données de suivi vont évoluer)

Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 530 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 4,2 % en 72h, depuis le jeudi 7 mai, où 553 personnes étaient hospitalisées) :
• 150 personnes dans le Calvados
• 104 dans l’Eure
• 54 dans la Manche
• 61 dans l’Orne
• 161 dans la Seine-Maritime
• Parmi elles, 58 sont en réanimation (soit une diminution de 3,3 % en 72h, depuis le jeudi 7 mai, où 60 personnes étaient en réanimation).
1 207 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital d’1 personne porteuse du coronavirus Covid-19 dans l’Orne. Pour rappel, le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 371 en Normandie (âge médian de 82 ans).
 
Au cours de la journée du 9 mai, 20 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 1,5 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 20 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 4 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.
 
Dans les EHPAD
Depuis le début de la surveillance épidémiologique dans les établissements médico-sociaux, sur les 388 EHPAD de la région :
- 144 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 77 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 250 décès ont été enregistrés*
* en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

 





Cas confirmés





Du 24 février à aujourd’hui, 3 977 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (1 nouveau cas depuis hier) sur un total de 34 915 prélèvements** réalisés.
** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Lors du passage en stade 3, les tests de dépistage n’ont plus été systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. 
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]
 
Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/], Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 09/05/2020 - 18h45





Point de situation en Normandie au 9 mai 2020





Levée progressive du confinement en Normandie
L’ARS Normandie rappelle que pour réussir la levée progressive du confinement, il faut plus que jamais poursuivre nos efforts pour freiner l’épidémie et éviter une 2ème vague épidémique. L’application scrupuleuse de l’ensemble des mesures barrières, le respect de la distanciation physique minimale d’un mètre et la réduction au maximum du nombre de nos contacts sont indispensables.

Point de situation au 9 mai en Normandie
Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 529 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 5,8 % en 72h, depuis le mercredi 6 mai, où 562 personnes étaient hospitalisées) :
• 149 personnes dans le Calvados
• 104 dans l’Eure
• 54 dans la Manche
• 62 dans l’Orne
• 160 dans la Seine-Maritime
• Parmi elles, 58 sont en réanimation (soit une diminution de 13,4 % en 72h, depuis le mercredi 6 mai, où 67 personnes étaient en réanimation).
1 205 personnes sont retournées à domicile
Aucun décès à l’hôpital de personnes porteuses du coronavirus Covid-19 n’est à signaler ce jour. Pour rappel, le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 370 en Normandie (âge médian de 82 ans).
Au cours de la journée du 8 mai, 15 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 1,3 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 14 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 3,6 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.
 
Dans les EHPAD
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 143 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 77 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 249 décès ont été enregistrés*
* en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 976 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (6 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 34 874 prélèvements** réalisés.
** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Lors du passage en stade 3, les tests de dépistage n’ont plus été systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. 

Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]
 
En cas de symptômes
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/], Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 08/05/2020 - 19h45





Point de situation au 8 mai en Normandie





Levée progressive du confinement en Normandie
L’ARS Normandie rappelle que pour réussir la levée progressive du confinement, il faut plus que jamais poursuivre nos efforts pour freiner l’épidémie et éviter une 2ème vague épidémique. L’application scrupuleuse de l’ensemble des mesures barrières, le respect de la distanciation physique minimale d’un mètre et la réduction au maximum du nombre de nos contacts sont indispensables.

Point de situation au 8 mai en Normandie
Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 526 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 9% en 72h, depuis le mardi 5 mai, où 578 personnes étaient hospitalisées) :
• 147 personnes dans le Calvados
• 104 dans l’Eure
• 55 dans la Manche
• 62 dans l’Orne
• 158 dans la Seine-Maritime
• Parmi elles, 59 sont en réanimation (soit une diminution de 24,4 % en 72h, depuis le mardi 5 mai, où 78 personnes étaient en réanimation).
1 202 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 3 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 2 dans le Calvados et 1 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 370 en Normandie (âge médian de 82 ans).
 
Au cours de la journée du 7 mai, 32 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 2,2 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 17 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 6,4 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.
 
Dans les EHPAD
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 143 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 77 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 248 décès ont été enregistrés*
* en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 970 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (7 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 34 401 prélèvements** réalisés.
** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Lors du passage en stade 3, les tests de dépistage n’ont plus été systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. 

Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]
 
En cas de symptômes
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/], Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 07/05/2020 - 19h30





Point de situation au 7 mai 2020





Levée progressive du confinement en Normandie
Ce jeudi 7 mai, le gouvernement a présenté la carte des départements en vue du déconfinement.
Compte tenu des 3 indicateurs retenus :
• la circulation du virus ou pression épidémique,
• la tension hospitalière,
• la capacité à réaliser des tests pour l’ensemble des personnes le nécessitant (c’est-à-dire toutes les personnes présentant des symptômes et leurs contacts) et à identifier et isoler leurs contacts,
La totalité des 5 départements normands y sont qualifiés en vert
L’ARS Normandie rappelle que pour réussir la levée progressive du confinement, il faut plus que jamais poursuivre nos efforts pour freiner l’épidémie et éviter une 2ème vague épidémique. L’application scrupuleuse de l’ensemble des mesures barrières, le respect de la distanciation physique minimale d’un mètre et la réduction au maximum du nombre de nos contacts sont indispensables.

Point de situation au 7 mai en Normandie
Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 553 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 4,2 % en 72h, depuis le lundi 4 mai, où 577 personnes étaient hospitalisées) :
• 147 personnes dans le Calvados
• 111 dans l’Eure
• 54 dans la Manche
• 72 dans l’Orne
• 169 dans la Seine-Maritime
• Parmi elles, 60 sont en réanimation (soit une diminution de 26 % en 72h, depuis le lundi 4 mai, où 81 personnes étaient en réanimation).
1 169 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 2 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 1 dans le Calvados et 1 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 367 en Normandie (âge médian de 82 ans).
 
Au cours de la journée du 6 mai, 23 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 1,8 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 12 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 4,9 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.





Dans les EHPAD
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 143 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 75 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 245 décès ont été enregistrés*
* en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 963 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (29 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 33 844 prélèvements** réalisés.
** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Lors du passage en stade 3, les tests de dépistage n’ont plus été systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. 

Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus]
 
En cas de symptômes
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/], Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 06/05/2020 - 19h30





Point de situation au 6 mai en Normandie





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 562 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 2,3 % en 72h, depuis le dimanche 3 mai, où 575 personnes étaient hospitalisées) :
• 150 personnes dans le Calvados
• 112 dans l’Eure
• 54 dans la Manche
• 70 dans l’Orne
• 176 dans la Seine-Maritime
• Parmi elles, 67 sont en réanimation (soit une diminution de 22 % en 72h, depuis le dimanche 3 mai, où 86 personnes étaient en réanimation).
1 155 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 2 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 dans l’Orne. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 365 en Normandie (âge médian de 82 ans).
 
Au cours de la journée du 5 mai, 26 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 2,1 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 10 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 4 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.

Dans les EHPAD
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 144 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 74 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 239 décès ont été enregistrés*
* en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 934 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (13 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 32 919 prélèvements** réalisés.
** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.

Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Situation épidémiologique en Normandie
L’ARS Normandie rappelle que pour réussir la levée progressive du confinement, il faut plus que jamais appliquer scrupuleusement tous les gestes barrières, respecter la distanciation physique minimale d’un mètre et réduire le nombre de nos contacts.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15

Accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/] ,Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 05/05/2020 - 19h30





Point de situation au 5 mai en Normandie





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 578 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une augmentation de 0,7 % en 72h, depuis le samedi 2 mai, où 574 personnes étaient hospitalisées) :
• 150 personnes dans le Calvados
• 112 dans l’Eure
• 57 dans la Manche
• 74 dans l’Orne
• 185 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 78 sont en réanimation (soit une diminution de 10,3 % en 72h, depuis le samedi 2 mai, où 87 personnes étaient en réanimation).
1 137 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 4 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 1 dans la Manche, 1 dans l’Orne et 2 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 363 en Normandie (âge médian de 82 ans).
 
Au cours de la journée du 4 mai, 54 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 4,5 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 16 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 5,6 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.





Dans les EHPAD
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 144 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 74 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 234 décès ont été enregistrés*
* en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.





Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 921 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (27 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 32 484 prélèvements** réalisés.
** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.

Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Situation épidémiologique en Normandie
Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle la nécessaire stricte application des mesures liées aux confinements et des gestes barrières.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15

Accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/], Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 04/05/2020 - 20h00





Point de situation au 4 mai en Normandie





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 577 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une augmentation de 0,3 % en 72h, depuis le vendredi 1er mai, où 575 personnes étaient hospitalisées) :
• 146 personnes dans le Calvados
• 109 dans l’Eure
• 59 dans la Manche
• 75 dans l’Orne
• 188 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 81 sont en réanimation (soit une diminution de 10 % en 72h, depuis le vendredi 1er mai, où 90 personnes étaient en réanimation).
1 117 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 8 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 1 dans le Calvados, 5 dans l’Eure, 1 dans l’Orne et 1 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 359 en Normandie (âge médian de 82 ans).
Au cours de la journée du 3 mai, 14 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 1,3 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 14 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 4,3 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.

Dans les EHPAD*
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 133 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 72 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 233 décès ont été enregistrés**
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 894 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (34 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 31 972 prélèvements*** réalisés.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.
Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :

Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle la nécessaire stricte application des mesures liées aux confinements et des gestes barrières.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15

Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/], Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 03/05/2020 - 20h00





Coronavirus : point de situation en Normandie au 3 mai





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 575 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 2,04 % en 72h, depuis le jeudi 30/04, où 587 personnes étaient hospitalisées) :
• 148 personnes dans le Calvados
• 117 dans l’Eure
• 54 dans la Manche
• 66 dans l’Orne
• 190 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 86 sont en réanimation (soit une diminution de 9,47 % en 72h, depuis le jeudi 30/04, où 95 personnes étaient en réanimation).
1 094 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital d’une personne porteuse du coronavirus Covid-19 dans la Manche. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 351 en Normandie (âge médian de 82 ans). 
Au cours de la journée du 2 mai, 29 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 2,3 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée,  17 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 3,5 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.

Dans les EHPAD*
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 132 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 71 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 230 décès ont été enregistrés**
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 860 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (32 nouveau cas depuis hier) sur un total de 30 953 prélèvements*** réalisés.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.
Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]





 





Information au 02/05/2020 - 19h30





Coronavirus : point de situation en Normandie le 2 mai





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 574 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 1,37 % en 72h, depuis le mercredi 29/04, où 582 personnes étaient hospitalisées) :
• 147 personnes dans le Calvados
• 116 dans l’Eure
• 54 dans la Manche
• 67 dans l’Orne
• 190 dans la Seine-Maritime
• Parmi elles, 87 sont en réanimation (soit une diminution de 11,22 % en 72h, depuis le mercredi 29/04, où 98 personnes étaient en réanimation).
1 094 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 3 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 2 dans le Calvados et 1 dans la Seine Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 350 en Normandie (âge médian de 82 ans).
Au cours de la journée du 1er mai, 24 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 2,4 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 21 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 7 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.

Dans les EHPAD*
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 132 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 72 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 230 décès ont été enregistrés**
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.





Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 828 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (26 nouveau cas depuis hier) sur un total de 30 034 prélèvements*** réalisés.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.
Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]





 





Information au 01/05/2020 - 19h00





Coronavirus : point de situation au 1er mai





Prise en charge à l’hôpital
Aujourd’hui, 575 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 4,17 % en 72h, depuis le mardi 28/04, où 600 personnes étaient hospitalisées) :
• 146 personnes dans le Calvados
• 116 dans l’Eure
• 55 dans la Manche
• 65 dans l’Orne
• 193 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 90 sont en réanimation (soit une diminution de 19,64 % en 72h, depuis le lundi 27/04, où 112 personnes étaient en réanimation).
1 089 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital d’une personne porteuse du coronavirus Covid-19 dans la Seine Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 347 en Normandie (âge médian de 82 ans).
Au cours de la journée du 30 avril, 51 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 4,4 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 7 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 2,4 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.





Dans les EHPAD*
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 113 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 71 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 230 décès ont été enregistrés**
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.





Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 802 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (aucun nouveau cas depuis hier) sur un total de 29 220 prélèvements*** réalisés.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.





 





Information au 30/04/2020 - 19h30





Coronavirus : Point de situation au 30 avril en Normandie





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 587 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 2,3 % en 72h, depuis le lundi 27/04, où 601 personnes étaient hospitalisées) :
• 148 personnes dans le Calvados
• 113 dans l’Eure
• 53 dans la Manche
• 68 dans l’Orne
• 205 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 95 sont en réanimation (soit une diminution de 15,2 % en 72h, depuis le lundi 27/04, où 112 personnes étaient en réanimation).
1 068 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 3 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 1 dans le Calvados, 1 dans l’Eure et 1 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 346 en Normandie (âge médian de 82 ans). 
Au cours de la journée du 29 avril, 63 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 5,2 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 5 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 1,9 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.





Dans les EHPAD*
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 119 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 66 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 227 décès ont été enregistrés**
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.





Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 802 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (41 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 29 191 prélèvements*** réalisés.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.
Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]





 





Information au 29/04/2020 - 19h30





Point de situation au 29 avril en Normandie





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 582 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 4,3 % en 72h, depuis le dimanche 26/04, où 608 personnes étaient hospitalisées) :
• 149 personnes dans le Calvados
• 113 dans l’Eure
• 51 dans la Manche
• 65 dans l’Orne
• 204 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 98 sont en réanimation (soit une diminution de 15,5 % en 72h, depuis le dimanche 26/04, où 116 personnes étaient en réanimation).
1 054 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 12 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 2 dans le Calvados, 4 dans la Manche et 6 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 343 en Normandie (âge médian de 82 ans).
Au cours de la journée du 28 avril, 53 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 4,4 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 11 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 4,8 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.

Dans les EHPAD*
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 117 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 67 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 226 décès ont été enregistrés**
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 761 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (55 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 28 388 prélèvements*** réalisés.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.
Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle la nécessaire stricte application des mesures liées aux confinements et des gestes barrières.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15

Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/], Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 28/04/2020 - 19h30





Point de situation au 28 avril en Normandie





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 600 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 2,4 % en 72h, depuis le samedi 25/04, où 615 personnes étaient hospitalisées) :
• 150 personnes dans le Calvados
• 111 dans l’Eure
• 51 dans la Manche
• 67 dans l’Orne
• 221 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 112 sont en réanimation (soit une diminution de 3,4 % en 72h, depuis le samedi 25/04, où 116 personnes étaient en réanimation).
1 008 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 7 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 2 dans le Calvados et 5 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 331 en Normandie (âge médian de 82 ans).
 
Au cours de la journée du 27 avril, 40 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 2,8 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 8 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 3,2 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.

Dans les EHPAD*
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 117 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 66 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 223 décès ont été enregistrés**
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 706 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (69 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 27 587 prélèvements*** réalisés, soit 13 % de positivité.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.

Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle la nécessaire stricte application des mesures liées aux confinements et des gestes barrières.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15

Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/], Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 27/04/2020 - 19h30





Point de situation au 27 avril en Normandie





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 601 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 1,8 % en 72h, depuis le vendredi 24/04, où 612 personnes étaient hospitalisées) :
• 149 personnes dans le Calvados
• 112 dans l’Eure
• 52 dans la Manche
• 66 dans l’Orne
• 222 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 112 sont en réanimation (soit une diminution de 7,4 % en 72h, depuis le vendredi 24/04, où 121 personnes étaient en réanimation).
993 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 5 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 2 dans l’Eure, 1 dans l’Orne et 2 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 324 en Normandie (âge médian de 82 ans).
 
Au cours de la journée du 26 avril, 20 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 2 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 23 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 6,4 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.

Dans les EHPAD*
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 114 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 66 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 211 décès ont été enregistrés**
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 637 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (19 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 26 495 prélèvements*** réalisés, soit 13,7 % de positivité.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.

Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle la nécessaire stricte application des mesures liées aux confinements et des gestes barrières.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15

Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/], Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 26/04/2020 - 18h00





Point de situation en Normandie au 26 avril 2020





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 608 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 1 % en 72h, depuis le jeudi 23/04, où 614 personnes étaient hospitalisées) :
• 149 personnes dans le Calvados
• 115 dans l’Eure
• 52 dans la Manche
• 66 dans l’Orne
• 226 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 116 sont en réanimation (soit une diminution de 11,4 % en 72h, depuis le jeudi 23/04, où 131 personnes étaient en réanimation).
984 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 5 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 319 en Normandie (âge médian de 82 ans).
Au cours de la journée du 25 avril, 26 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 2,1 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 15 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 3,8 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.

Dans les EHPAD*
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 114 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 65 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 211 décès ont été enregistrés**
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 618 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (65 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 26 122 prélèvements*** réalisés, soit 13,9 % de positivité.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.

Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]





Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle la nécessaire stricte application des mesures liées aux confinements et des gestes barrières.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15

Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/], Site de[ ->http://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde][Santé publique Franc->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde][e->http://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 25/04/2020 - 20h00





Point de situation au 25 avril en Normandie





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 615 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 1,6 % en 72h, depuis le mercredi 22/04, où 625 personnes étaient hospitalisées) :
• 148 personnes dans le Calvados
• 114 dans l’Eure
• 51 dans la Manche
• 66 dans l’Orne
• 236 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 116 sont en réanimation (soit une diminution de 12,8 % en 72h, depuis le mercredi 22/04, où 133 personnes étaient en réanimation).
• 974 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 2 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 1 dans le Calvados et 1 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 314 en Normandie (âge médian de 82 ans).
Au cours de la journée du 24 avril, 36 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 2,8 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 18 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 7,6 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.





Dans les EHPAD*
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 113 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 64 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 209 décès ont été enregistrés**
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 553 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (une correction a été apportée sur les données d’hier où le nombre de prélèvements positifs a été surestimé) sur un total de 25 654 prélèvements*** réalisés, soit 14 % de positivité.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.
Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle la nécessaire stricte application des mesures liées aux confinements et des gestes barrières.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15

Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/], Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 24/04/2020 - 20h00





Point de situation au 24 avril en Normandie





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 612 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 5,8 % en 72h, depuis le mardi 21/04, où 650 personnes étaient hospitalisées) :
• 148 personnes dans le Calvados
• 113 dans l’Eure
• 51 dans la Manche
• 59 dans l’Orne
• 241 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 121 sont en réanimation (soit une diminution de 11,7 % en 72h, depuis le mardi 21/04, où 137 personnes étaient en réanimation).
965 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 5 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 1 dans le Calvados, 1 dans la Manche et 3 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 312 en Normandie (âge médian de 82 ans).
Au cours de la journée du 23 avril, 41 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 3,7 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 13 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 5,7 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.

Dans les EHPAD*
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 115 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 66 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 207 décès ont été enregistrés**
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 570 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (40 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 25446 prélèvements*** réalisés, soit 14 % de positivité.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.

Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :

Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle la nécessaire stricte application des mesures liées aux confinements et des gestes barrières.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15

Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/], Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 23/04/2020 - 19h30





Point de situation au 23 avril en Normandie





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 614 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 7,4 % en 72h, depuis le lundi 20/04, où 663 personnes étaient hospitalisées) :
• 138 personnes dans le Calvados
• 110 dans l’Eure
• 53 dans la Manche
• 65 dans l’Orne
• 248 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 131 sont en réanimation (soit une diminution de 8,4 % en 72h, depuis le lundi 20/04, où 143 personnes étaient en réanimation).
931 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 8 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 1 dans le Calvados, 3 dans l’Eure, 1 dans la Manche et 3 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 307 en Normandie (âge médian de 82 ans).
 
Au cours de la journée du 22 avril, 40 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 4,2 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 17 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 7,2 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.

Dans les EHPAD*
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 114 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 66 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 198 décès ont été enregistrés**
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 530 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (62 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 24 430 prélèvements*** réalisés, soit 14 % de positivité.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.

Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle la nécessaire stricte application des mesures liées aux confinements et des gestes barrières.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15

Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/], Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 22/04/2020 - 20h00





Point de situation au 22 avril en Normandie





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 625 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 6,2 % en 72h, depuis le dimanche 19/04, où 666 personnes étaient hospitalisées) :
• 142 personnes dans le Calvados
• 101 dans l’Eure
• 61 dans la Manche
• 62 dans l’Orne
• 259 dans la Seine-Maritime
• Parmi elles, 133 sont en réanimation (soit une diminution de 10,7 % en 72h, depuis le dimanche 19/04, où 149 personnes étaient en réanimation).
896 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 7 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 1 dans l’Eure, 2 dans la Manche, 2 dans l’Orne et 2 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 299 en Normandie (âge médian de 82 ans).
 
Au cours de la journée du 21 avril, 26 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 2,2 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 8 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 3,7 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.

Dans les EHPAD*
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 112 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 62 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 180 décès ont été enregistrés**
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 468 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (26 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 23 602 prélèvements*** réalisés, soit 15,3 % de positivité.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.
Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :

Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle la nécessaire stricte application des mesures liées aux confinements et des gestes barrières.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15

Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).


Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/] ,Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 21/04/2020 - 19h30





Point de situation au 21 avril en Normandie





Prise en charge à l’hôpital
Aujourd’hui, 650 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 1 % en 72h, depuis le samedi 18/04, où 657 personnes étaient hospitalisées) :
• 145 personnes dans le Calvados
• 102 dans l’Eure
• 74 dans la Manche
• 63 dans l’Orne
• 266 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 137 sont en réanimation (soit une diminution de 6,2 % en 72h, depuis le samedi 18/04, où 146 personnes étaient en réanimation).
• 866 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 9 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 1 dans le Calvados, 2 dans l’Eure et 6 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 292 en Normandie (âge médian de 82 ans).
Suite à un problème technique national, les données relatives aux passages aux urgences hospitalières et chez SOS médecins en Normandie, pour suspicion de COVID-19, ne sont pas disponibles ce jour. 





Dans les EHPAD*
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 108 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 63 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 157 décès ont été enregistrés**
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.





Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 442 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (51 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 23 222 prélèvements*** réalisés, soit 15,3 % de positivité.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.
Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :

Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle la nécessaire stricte application des mesures liées aux confinements et des gestes barrières.





Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15
Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/] ,Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 20/04/2020 - 19h00





Point de situation au 20 avril en Normandie





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 663 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une augmentation de 0,5 % en 72h, depuis le vendredi 17/04, où 660 personnes étaient hospitalisées) :
• 144 personnes dans le Calvados
• 91 dans l’Eure
• 80 dans la Manche
• 66 dans l’Orne
• 282 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 143 sont en réanimation (soit une diminution de 5,9 % en 72h, depuis le vendredi 17/04, où 152 personnes étaient en réanimation).
821 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 10 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 1 dans le Calvados, 6 dans l’Eure, 2 dans la Manche et 1 dans l’Orne. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 283* en Normandie (âge médian de 81 ans).
*Un décès non imputable au COVID-19 a été retranché au nombre total de décès par rapport au point de situation de la veille

Au cours de la journée du 19 avril, 27 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 2,7 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 20 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 6,5 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.

Dans les EHPAD**
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 108 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 61 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 149 décès ont été enregistrés***
** Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
*** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 391 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie (80 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 22 507 prélèvements**** réalisés, soit 15,3 % de positivité.
**** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.
Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :

Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]





Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle la nécessaire stricte application des mesures liées aux confinements et des gestes barrières.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15
Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/] , Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 19/04/2020 - 18h30





Point de situation en Normandie - 19 avril





Prise en charge à l’hôpital
Aujourd’hui, 666 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 1,2 % en 72h, depuis le jeudi 16/04, où 674 personnes étaient hospitalisées) :
• 145 personnes dans le Calvados
• 96 dans l’Eure
• 77 dans la Manche
• 70 dans l’Orne
• 278 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 149 sont en réanimation (soit une diminution de 10,2 % en 72h, depuis le mercredi 15/04, où 166 personnes étaient en réanimation).
805 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 7 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 1 dans le Calvados, 1 dans l’Orne et 5 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 274 en Normandie (âge médian de 81 ans).
Au cours de la journée du 18 avril, 44 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 4 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 20 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 4,9 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.





Dans les EHPAD*
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 108 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 62 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 148 décès ont été enregistrés**
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 311 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (101 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 21 598 prélèvements*** réalisés, soit 15,3 % de positivité.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.
Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]





 





Information au 18/04/2020 - 18h30





Point de situation au 18 avril en Normandie





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 657 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 4,2 % en 72h, depuis le mercredi 15/04, où 686 personnes étaient hospitalisées) :
• 139 personnes dans le Calvados
• 96 dans l’Eure
• 72 dans la Manche
• 67 dans l’Orne
• 283 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 146 sont en réanimation (soit une diminution de 12,6 % en 72h, depuis le mercredi 15/04, où 167 personnes étaient en réanimation).
789 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 5 personnes porteuses du coronavirus Covid-19  : 2 dans l’Eure, 1 dans la Manche et 2 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 267 en Normandie (âge médian de 81 ans).
Au cours de la journée du 17 avril, 59 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 4,8 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 20 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 8,3 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.





Dans les EHPAD*
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 107 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 63 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 146 décès ont été enregistrés**
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 255 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (101 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 21 006 prélèvements*** réalisés, soit 15,5 % de positivité.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.

Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :

Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs] pour consulter celui de la Normandie) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees].





 





Information au 17/04/2020 - 19h30





Point de situation au 17 avril en Normandie





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 660 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 6,4 % en 72h, depuis le mardi 14/04, où 705 personnes étaient hospitalisées) :
• 140 personnes dans le Calvados
• 94 dans l’Eure
• 74 dans la Manche
• 70 dans l’Orne
• 282 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 152 sont en réanimation (soit une diminution de 14,1 % en 72h, depuis le mardi 14/04, où 177 personnes étaient en réanimation).
743 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 10 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 2 dans le Calvados, 1 dans l’Eure, 3 dans l’Orne et 4 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 262 en Normandie (âge médian de 81 ans).
Au cours de la journée du 16 avril, 55 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 4,9 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 21 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 9,3 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.





Dans les EHPAD*
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 110 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 61 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 145 décès ont été enregistrés**
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.





Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 160 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (101 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 20 085 prélèvements*** réalisés, soit 16 % de positivité.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.
Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :





Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs] pour consulter celui de la Normandie) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]





 





Information au 16/04/2020 - 19h00





Point de situation au 16 avril en Normandie





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 674 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 5,5 % en 72h, depuis le lundi 13/04, où 713 personnes étaient hospitalisées) :
• 147 personnes dans le Calvados
• 83 dans l’Eure
• 77 dans la Manche
• 68 dans l’Orne
• 299 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 166 sont en réanimation (soit une diminution de 12,2 % en 72h, depuis le lundi 13/04, où 189 personnes étaient en réanimation).
706 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 10 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 1 dans le Calvados, 4 dans l’Eure et 5 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 252 en Normandie (âge médian de 81 ans).

Suite à un problème technique national, les données des urgences hospitalières et SOS Médecins ne sont pas disponibles ce jour. Elles seront de nouveau intégrées au point de situation dès que possible.

Dans les EHPAD*
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 136 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 60 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 136 décès ont été enregistrés**
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 3 059 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 98 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 18 980 prélèvements*** réalisés, soit 16 % de positivité.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.
Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville.

Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs] pour consulter celui de la Normandie) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle la nécessaire stricte application des mesures liées aux confinements et des gestes barrières.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15

Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/] , Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 15/04/2020 - 19h00





Point de situation en Normandie au 15 avril 2020





Prise en charge à l’hôpital
Aujourd’hui, 686 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 4,2 % en 72h, depuis le dimanche 12/04, où 716 personnes étaient hospitalisées) :
• 152 personnes dans le Calvados
• 79 dans l’Eure
• 76 dans la Manche
• 71 dans l’Orne
• 308 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 167 sont en réanimation (soit une diminution de 10,2 % en 72h, depuis le dimanche 12/04, où 186 personnes étaient en réanimation).
667 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 12 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 5 dans le Calvados, 2 dans l’Eure, 3 dans la Manche, 1 dans l’Orne et 1 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 242 en Normandie (âge médian de 81 ans).
Au cours de la journée du 14 avril, 53 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 4,9 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 30 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 11,8 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.

Dans les EHPAD*
Sur les 388 EHPAD de la région :
- 96 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 59 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 128 décès ont été enregistrés**
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.





Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 2 961 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 77 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 18 239 prélèvements*** réalisés, soit 16 % de positivité.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.
Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville.


Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs] pour consulter celui de la Normandie) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]


Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle la nécessaire stricte application des mesures liées aux confinements et des gestes barrières.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15

Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/] , Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 14/04/2020 - 19h00





Point de situation en Normandie au 14 avril 2020





La continuité des soins assurée en Normandie
Les mesures de confinement peuvent conduire certains patients à annuler ou reporter leurs soins, y compris lorsqu’ils sont atteints de pathologies chroniques nécessitant un suivi régulier.
Cela peut avoir des conséquences graves sur la santé, en entrainant des retards de diagnostics et des complications pourtant évitables. Ainsi, l’ARS Normandie rappelle que la continuité des soins est assurée pour tous sur le territoire, grâce à la mobilisation des professionnels de santé de ville et hospitaliers, toujours dans un cadre sécurisé.
Pour Christine Gardel, directrice générale de l’ARS Normandie : 
« Nous veillons à ce que cette période d’épidémie ne soit pas synonyme de renoncement aux soins.
Nous sommes alertés par les professionnels de ville, médecins, infirmiers et pharmaciens et nous travaillons actuellement avec leurs représentants pour aller vers les malades chroniques, les patients en affection longue durée (suivi des cancers notamment)... afin de nous assurer que le suivi de ces patients continue.
Cela concerne également le suivi des femmes enceintes et la vaccination des enfants. »

Les médecins maintiennent leur cabinet ouvert tout en se protégeant et en protégeant leurs patients et s’organisent pour favoriser les téléconsultations (consultations à distance) lorsque cela est possible. Même en dehors de toute pathologie chronique, les patients et parents d’enfants doivent continuer à faire appel à leur médecin ou au 116 117 (numéro de permanence médicale 24h/24) pour recevoir un avis médical en cas de symptômes inquiétants, y compris s’ils n’ont rien à voir avec ceux du coronavirus.





Téléconsultations en région entre la semaine du 23 mars et la semaine du 30 mars : passage de 15 334 téléconsultations à 30 422 téléconsultations





Les établissements hospitaliers de la région se sont également organisés afin de s’adapter à la situation épidémique et d’assurer une prise en charge sécurisée des patients. Ainsi les filières de prise en charge des urgences restent ouvertes partout en Normandie. Pour les patients suivis à l’hôpital dans des services spécialisés, ils sont invités à prendre contact avec le secrétariat du service afin d’organiser la prise en charge. Les établissements ont mis en place des zones d’accueil, de consultations et d’hospitalisations spécifiques et séparées pour prendre en charge les patients présentant des symptômes du COVID-19 et éviter ainsi toute contamination croisée.
Pour en savoir plus, consultez la page dédiée en [cliquant ici->https://www.normandie.ars.sante.fr/ninterrompez-pas-vos-traitements-et-suivis-medicaux-pendant-lepidemie-de-coronavirus-la-continuite]
En cas d’urgence vitale, appelez le 15.


Point de situation au 14 avril en Normandie
Prise en charge à l’hôpital
Aujourd’hui, 705 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 2,9 % en 72h, depuis le samedi 11/04, où 726 personnes étaient hospitalisées) :
• 152 personnes dans le Calvados
• 85 dans l’Eure
• 78 dans la Manche
• 74 dans l’Orne
• 316 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 177 sont en réanimation (soit une diminution de 12,4 % en 72h, depuis le samedi 11/04, où 202 personnes étaient en réanimation).
626 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 19 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 5 dans le Calvados, 6 dans l’Eure, 5 dans la Manche et 3 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 230 en Normandie (âge médian de 81 ans).
Au cours de la journée du 13 avril, 56 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 5,5 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 21 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 5,8 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.

Dans les EHPAD*
Sur les 380 EHPAD de la région :
- 86 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 45 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 106 décès ont été enregistrés**
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.


Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 2 884 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 159 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 17 664 prélèvements*** réalisés, soit 16 % de positivité.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.





Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :





Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Sante publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs] pour consulter celui de la Normandie) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle la nécessaire stricte application des mesures liées aux confinements et des gestes barrières.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15





Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/], [Site de Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 13/04/2020 - 19h00





Point de situation au 13 avril





Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs] pour consulter celui de la Normandie) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Prise en charge à l’hôpital
Aujourd’hui, 713 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 3,78 % en 72h, depuis le vendredi 10/04, où 741 personnes étaient hospitalisées). A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total :
• 156 personnes dans le Calvados
• 92 dans l’Eure
• 73 dans la Manche
• 71 dans l’Orne
• 321 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 189 sont en réanimation (soit une diminution de 10 % en 72h, depuis le vendredi 10/04, où 210 personnes étaient en réanimation). A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total.
597 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 10 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 1 dans le Calvados, 2 dans l’Eure, 2 dans l’Orne et 5 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 211 en Normandie (âge médian de 81 ans).
Au cours de la journée du 12 avril, 27 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 2,8 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 26 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 7,3 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.

Dans les EHPAD*
Sur les 380 EHPAD de la région :
- 119 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 44 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 100 décès ont été enregistrés**.
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.


Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 2 725 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 17 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 16 535 prélèvements*** réalisés, soit 16 % de positivité.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.





 





Information au 12/04/2020 - 19h00





Point de situation au 12 avril en Normandie





Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Sante publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs] pour consulter celui de la Normandie) et sur le [site du gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]





Prise en charge à l’hôpital
• Aujourd’hui, 716 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une augmentation de 2,7 % en 72h, depuis le jeudi 09/04, où 697 personnes étaient hospitalisées). A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total :
• 162 personnes dans le Calvados
• 94 dans l’Eure
• 72 dans la Manche
• 73 dans l’Orne
• 315 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 186 sont en réanimation (soit une diminution de 12,3 % en 72h, depuis le jeudi 09/04, où 212 personnes étaient en réanimation). A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total.
586 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 5 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 2 dans le Calvados, 1 dans l’Orne et 2 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 201 en Normandie (âge médian de 81 ans).

Au cours de la journée du 11 avril, 47 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 4,3 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 37 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 10,1 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.

Dans les EHPAD*
Sur les 380 EHPAD de la région :
- 117 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 44 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 99 décès ont été enregistrés**.
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.





Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 2 708 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 62 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 16 344 prélèvements*** réalisés, soit 17 % de positivité.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.

Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15

Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Rester chez soi (dispositif de confinement de la population)
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/] , [Site de Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 11/04/2020 - 19h30





Point de situation au 11 avril en Normandie





Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Sante publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] avec la publication d’un point épidémiologique hebdomadaire par région ([cliquez ici pour consulter celui de la Normandie->https://www.santepubliquefrance.fr/regions/normandie/publications/#tabs]) et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Prise en charge à l’hôpital
Aujourd’hui, 726 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une augmentation de 6,8 % en 72h, depuis le mercredi 08/04, où 680 personnes étaient hospitalisées). A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total :
• 166 personnes dans le Calvados
• 94 dans l’Eure
• 71 dans la Manche
• 67 dans l’Orne
• 328 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 202 sont en réanimation (soit une diminution de 5,2 % en 72h, depuis le mercredi 08/04, où 213 personnes étaient en réanimation). A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total.
554 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 8 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 1 dans le Calvados, 2 dans la Manche, 2 dans l’Orne et 3 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 196 en Normandie (âge médian de 81 ans).

Au cours de la journée du 10 avril, 52 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 5,2 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée, 26 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 10,5 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.

Dans les EHPAD*
Sur les 380 EHPAD de la région :
- 113 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 41 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 88 décès ont été enregistrés**.
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 2 646 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 131 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 15 788 prélèvements*** réalisés, soit 17 % de positivité.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.

Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15

Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Rester chez soi (dispositif de confinement de la population)
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], [Site du Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/] , [Site de Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





 





Information au 10/04/2020 - 19h00





Point de situation au 9 avril en Normandie
Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Sante publique France->http://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->http://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]





Prise en charge à l’hôpital
Aujourd’hui, 741 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une augmentation de 3,9 % en 72h, depuis le mardi 07/04, où 713 personnes étaient hospitalisées). A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total :
• 165 personnes dans le Calvados
• 87 dans l’Eure
• 79 dans la Manche
• 75 dans l’Orne
• 335 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 210 sont en réanimation (soit une diminution de 6,6 % en 72h, depuis le mardi 07/04, où 225 personnes étaient en réanimation). A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total.
512 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 9 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 1 dans le Calvados, 2 dans l’Eure et 6 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 188 en Normandie (âge médian de 81 ans).
Au cours de la journée du 9 avril, 50 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 4,5 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée de mardi, 26 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 12,1 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.

Dans les EHPAD*
Sur les 380 EHPAD de la région :
- 105 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 39 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 79 décès ont été enregistrés**.
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 2 515 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 120 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 14 990 prélèvements*** réalisés, soit 16,8 % de positivité.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.





Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.





Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15
Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).





Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Rester chez soi (dispositif de confinement de la population)
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)





Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/] , Site de [Santé publique France->http://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde]





 





Information au 09/04/2020 - 20h00





Point de situation au 9 avril en Normandie





Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Sante publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Prise en charge à l’hôpital
Aujourd’hui, 697 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 2 % en 72h, depuis le lundi 06/04, où 712 personnes étaient hospitalisées). A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total :
• 157 personnes dans le Calvados
• 67 dans l’Eure
• 71 dans la Manche
• 72 dans l’Orne
• 330 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 212 sont en réanimation (soit une diminution de 5 % en 72h, depuis le lundi 06/04, où 223 personnes étaient en réanimation). A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total.
478 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 14 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 2 dans le Calvados, 3 dans l’Eure, 2 dans la Manche, 2 dans l’Orne et 5 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 179 en Normandie (âge médian de 81 ans).
Au cours de la journée du 8 avril, 60 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 5,7 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée de mardi, 28 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 11,8 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.





Dans les EHPAD*
Sur les 380 EHPAD de la région :
- 99 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 36 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 55 décès ont été enregistrés**.
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** en EHPAD et à l’hôpital. Les décès à l’hôpital sont reportés également dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.





Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 2 390 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 167 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 14 142 prélèvements*** réalisés, soit 17 % de positivité.

*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.

Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15
Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Rester chez soi (dispositif de confinement de la population)
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/] , Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde]





 





Information au 08/04/2020 - 19h30





Point de situation au 8 avril en Normandie





Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Prise en charge à l’hôpital
Aujourd’hui, 680 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une diminution de 4,2% en 72h, depuis le dimanche 05/04, où 710 personnes étaient hospitalisées). A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total :
• 156 personnes dans le Calvados
• 50 dans l’Eure
• 65 dans la Manche
• 68 dans l’Orne
• 341 dans la Seine-Maritime
• Parmi elles, 213 sont en réanimation (soit une diminution de 1,8 % en 72h, depuis le dimanche 05/04, où 217 personnes étaient en réanimation. A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total.
453 personnes sont retournées à domicile
L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 18 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 3 dans le Calvados, 6 dans l’Eure, 1 dans l’Orne et 8 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 165 en Normandie (âge médian de 82 ans).
Au cours de la journée du 7 avril, 66 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 5,9 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée de mardi, 53 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 20,3 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.

Dans les EHPAD*
Sur les 380 EHPAD de la région :
- 95 ont déclaré au moins 1 cas (résident ou personnel). Parmi eux : 34 ont des cas groupés témoignant de la circulation active du virus
- 44 décès ont été enregistrés : 30 en EHPAD et 14 à l’hôpital **.
* Le dispositif de signalement monte progressivement en charge. Actuellement l’ensemble des EHPAD de la région n’a pas pu encore réaliser la totalité des remontées des cas et décès. Les données sont donc en cours de consolidation
** Les décès survenus à l’hôpital sont reportés dans le paragraphe « prise en charge à l’hôpital » ci-dessus.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 2 210 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 85 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 13 020 prélèvements*** réalisés, soit 17 % de positivité.
*** Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.

Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15
Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Rester chez soi (dispositif de confinement de la population)
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/] , Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 07/04/2020 - 19h30





Point de situation au 7 avril en Normandie





Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Sante publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Prise en charge à l’hôpital
Aujourd’hui, 713 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une augmentation de 5,3 % en 72h, depuis le samedi 04/04, où 677 personnes étaient hospitalisées). A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total :
• 151 personnes dans le Calvados
• 66 dans l’Eure
• 66 dans la Manche
• 68 dans l’Orne
• 362 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 225 sont en réanimation (soit une augmentation de 7,6 % en 72h, depuis le samedi 04/04, où 209 personnes étaient en réanimation. A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total.
392 personnes sont retournées à domicile
L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 20 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 3 dans le Calvados, 7 dans l’Eure, 2 dans la Manche, 2 dans l’Orne et 6 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 147 en Normandie (âge médian de 81 ans).
Au cours de la journée du 6 avril, 55 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 4,9 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée de lundi, 56 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 20,2 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.





Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 2 125 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 99 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 12 502 prélèvements* réalisés, soit 17 % de positivité.
* Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.

Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15
Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Rester chez soi (dispositif de confinement de la population)
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/] , Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 06/04/2020 - 19h00





Point de situation au 6 avril en Normandie





Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Sante publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]





Prise en charge à l’hôpital
Aujourd’hui, 712 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une augmentation de 9,5 % en 72h, depuis le vendredi 03/04, où 650 personnes étaient hospitalisées). A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total :
• 146 personnes dans le Calvados
• 67 dans l’Eure
• 70 dans la Manche
• 65 dans l’Orne
• 364 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 223 sont en réanimation (soit une augmentation de 13 % en 72h, depuis le vendredi 03/04, où 197 personnes étaient en réanimation. A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total.
338 personnes sont retournées à domicile
L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 16 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 7 dans le Calvados, 2 dans l’Eure, 2 dans la Manche, et 5 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 127 en Normandie (âge médian de 81 ans).
Au cours de la journée du 5 avril, 53 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 6,2 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée de dimanche, 59 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 17,3 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.





Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 2 026 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 110 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 12 021 prélèvements* réalisés, soit 16,8 % de positivité.
* Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.





Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le 15

Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Rester chez soi (dispositif de confinement de la population)
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/] , Site de [Santé publique France->http://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde]
.





 





Information au 05/04/2020 - 18h45





Coronavirus-point de situation en Normandie - 5 avril





Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Sante publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

 





Prise en charge à l’hôpital





Aujourd’hui, 710 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une augmentation de 12,7 % en 72h, depuis le jeudi 02/04, où 630 personnes étaient hospitalisées). A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total :
142 personnes dans le Calvados
68 dans l’Eure
75 dans la Manche
67 dans l’Orne
358 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 217 sont en réanimation (soit une augmentation de 17,3 % en 72h, depuis le jeudi 02/04, où 185 personnes étaient en réanimation. A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total.
308 personnes sont retournées à domicile
L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 12 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 3 dans le Calvados, 1 dans l’Eure, 2 dans la Manche, 1 dans l’Orne et 5 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 111 en Normandie (âge médian de 81 ans).
Au cours de la journée du 4 avril, 49 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 5,1 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée de vendredi, 62 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 15.3 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.

 





Cas confirmés





Du 24 février à aujourd’hui, 1 916 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 73 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 11 350 prélèvements* réalisés, soit 16.9 % de positivité.
* Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.





 





Information au 04/04/2020 - 19h30





Point de situation en Normandie au 4 avril 2020





Point de situation au 4 avril en Normandie
Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Sante publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]





Prise en charge à l’hôpital
Aujourd’hui, 677 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une augmentation de 19,61 % en 72h, depuis le mercredi 01/04, où 566 personnes étaient hospitalisées). A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total :
• 130 personnes dans le Calvados
• 69 dans l’Eure
• 65 dans la Manche
• 63 dans l’Orne
• 350 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 209 sont en réanimation (soit une augmentation de 27,4 % en 72h, depuis le mercredi 01/04, où 164 personnes étaient en réanimation. A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total.
• 296 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 6 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 2 dans le Calvados, 1 dans l’Eure, 1 dans la Manche, et 2 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 99 en Normandie (âge médian de 82 ans).
Au cours de la journée du 3 avril, 90 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 8,8 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée de vendredi, 58 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 21 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.





Cas confirmés
• Du 24 février à aujourd’hui, 1 843 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 126 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 10 867 prélèvements* réalisés, soit 17 % de positivité.
* Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.





 





Information au 03/04/2020 - 20h00





Point de situation en Normandie au 3 avril 2020





Solidarité avec la région Île-de-France  : la Normandie accueille des patients franciliens
Afin d’apporter un soutien aux établissements de santé de la région Île-de-France, des opérations de transferts de patients se sont poursuivies aujourd’hui vers la Normandie. Depuis mercredi, 52 patients ont été répartis entre les CHU de Caen et de Rouen, les centres hospitaliers de Bayeux, Cherbourg, Flers, Le Havre, Dieppe, Elbeuf, la clinique Saint-Martin (Caen) et la polyclinique du Parc (Caen).
Ces transferts sont le fruit d’une étroite collaboration entre les SAMU de Normandie, d’Ile-de-France et de zone ouest, les équipes médicales des établissements de santé de départ et de destination, le Service de santé des armées, la Sécurité Civile, la Direction Générale de la Santé, les ARS et les préfets des départements concernés.
L’ARS Normandie tient à remercier les équipes des établissements de santé de Normandie pour leur soutien et la continuité de la prise en charge des patients transférés.

Point de situation au 3 avril en Normandie
Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Sante publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]

Prise en charge à l’hôpital
Aujourd’hui, 650 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une augmentation de 21,5 % en 72h, depuis le mardi 31/03, où 535 personnes étaient hospitalisées. A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total) :
• 131 personnes dans le Calvados
• 63 dans l’Eure
• 59 dans la Manche
• 59 dans l’Orne
• 338 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 197 sont en réanimation (soit une augmentation de 22,5 % en 72h, depuis le mardi 31/03, où 161 personnes étaient en réanimation. A noter que les transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total).
258 personnes sont retournées à domicile.
L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 13 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 2 dans le Calvados, 1 dans l’Eure, 1 dans l’Orne et 9 dans la Seine-Maritime.
Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 93 en Normandie (hier, ce chiffre était de 81 : 1 personne ressortissant d’une autre région est désormais comptabilisée dans sa région d’origine). L’âge médian est de 82 ans.
Au cours de la journée du 2 avril, 92 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 9,1 % de l’activité totale tout âge. Pour cette même journée de mercredi, 45 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrées par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 18 % de l’activité totale tout âge des associations SOS Médecins de la région.





Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 1 717 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 123 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 10 156 prélèvements* réalisés, soit 17 % de positivité.
* Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.





Situation épidémiologique en Normandie : Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.





Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.
Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Rester chez soi (dispositif de confinement de la population)
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], Site du [Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/] , Site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 02/04/2020 - 19h30





Point de situation en Normandie au 2 avril 2020





Solidarité avec la région Île-de-France  : la Normandie accueille des patients franciliens
Afin d’apporter un soutien aux établissements de santé de la région Île-de-France, des opérations de transferts de patients sont en cours par voies héliportée et terrestre vers la Normandie : depuis hier et jusqu’à demain 30 premiers patients sont attendus. De nouveaux transferts vers la région pourront intervenir durant le week-end.





Point de situation au 2 avril en Normandie
Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] et sur le [site du gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]





Prise en charge à l’hôpital
Aujourd’hui, 630 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une augmentation de 29 % en 72h, depuis le lundi 30/03, où 487 personnes étaient hospitalisées. A noter que les 1ers transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total) :
- 126 personnes dans le Calvados
- 54 dans l’Eure
- 57 dans la Manche
- 58 dans l’Orne
- 335 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 185 sont en réanimation (soit une augmentation de 34 % en 72h, depuis le lundi 30/03, où 138 personnes étaient en réanimation. A noter que les 1ers transferts d’Île-de-France sont comptabilisés dans ce total).
224 personnes sont retournées à domicile.





L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 12 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 1 dans le Calvados, 2 dans l’Eure, 1 dans la Manche, 2 dans l’Orne et 6 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 81 en Normandie.





Au cours de la journée du 1er avril, 96 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 9,6 % de l’activité totale tout âge.
Pour cette même journée de mercredi, 60 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 22 % de l’activité totale tous âges des associations SOS Médecins de la région.





Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 1 594 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 132 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 9 313 prélèvements* réalisés, soit 17% de positivité.
* Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.

Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.





Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.
Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).





Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Rester chez soi (dispositif de confinement de la population)
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)





Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], [Site du Ministère des solidarités et de la santé ->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/], [Site de Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 01/04/2020 - 20h00





Point de situation au 1er avril en Normandie






Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Sante publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] et sur le [site du gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]





Prise en charge à l’hôpital
Aujourd’hui, 566 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une augmentation de + 22 % en 72h, depuis le dimanche 29/03, où 464 personnes étaient hospitalisées) :
• 111 personnes dans le Calvados
• 43 dans l’Eure
• 54 dans la Manche
• 49 dans l’Orne
• 309 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 164 sont en réanimation (soit une augmentation de + 33 % en 72h, depuis le dimanche 29/03, où 123 personnes étaient en réanimation)
201 personnes sont retournées à domicile





L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 7 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 1 dans le Calvados, 2 dans l’Orne et 4 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 69 en Normandie.
Au cours de la journée du 31 mars, 82 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 8,5 % de l’activité totale tout âge.
Pour cette même journée de mardi, 50 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés par SOS Médecins en Normandie. Elles représentent 20 % de l’activité totale tous âges des associations SOS Médecins de la région.





Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 1 465 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 94 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 8 595 prélèvements* réalisés, soit 17 % de positivité.
* Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.

Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.
Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Rester chez soi (dispositif de confinement de la population)
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)





Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], [Site du Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/] , [Site de Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 31/03/2020 - 18h30





Point de situation en Normandie au 31 mars 2020





Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :
Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département
sont disponibles sur le site de [Sante publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] et sur le site du [gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]
Prise en charge à l’hôpital
Aujourd’hui, 535 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une augmentation de + 36 % en 72h, depuis le samedi 28/03, où 393 personnes étaient hospitalisées) :
• 96 personnes dans le Calvados
• 43 dans l’Eure
• 46 dans la Manche
• 37 dans l’Orne
• 313 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 161 sont en réanimation (soit une augmentation de + 44 % en 72h, depuis le samedi 28/03, où 112 personnes étaient en réanimation)
• 151 personnes sont retournées à domicile
• L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de 19 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 4 dans l’Eure, 3 dans la Manche, 2 dans l’Orne et 10 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 62 en Normandie.





Au cours de la journée du 30 mars, 86 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 10,9% de l’activité totale tout âge.
Pour cette même journée de lundi, 76 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés par SOS Médecins en Normandie. Ils représentent 22 % de l’activité totale tous âges des associations SOS Médecins de la région.





Cas confirmés
• Du 24 février à aujourd’hui, 1 371 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 123 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 8 011 prélèvements* réalisés, soit 17 % de positivité.
* Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.





Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.
Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Rester chez soi (dispositif de confinement de la population)
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : Site du gouvernement, Site du Ministère des solidarités et de la santé , Site de Santé publique France.





 





Information au 30/03/2020 - 18h30





Point de situation en Normandie au 30 mars 2020





Le suivi de l’évolution de l’épidémie au stade 3 ne repose désormais plus seulement sur le nombre de cas confirmés, dans le cadre d’une stratégie de tests ciblés. Il intègre également des indicateurs relatifs aux données d’hospitalisation et de l’activité des professionnels de santé en ville :





Les indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 par région et département sont disponibles sur le site de [Sante publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde] et sur le [site du gouvernement/info-coronavirus->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees]





Prise en charge à l’hôpital
Aujourd’hui, 487 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une augmentation de + 55 % en 72h, depuis le vendredi 27/03, où personnes 314 étaient hospitalisées) :
• 98 personnes dans le Calvados
• 41 dans l’Eure
• 46 dans la Manche
• 28 dans l’Orne
• 274 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 138 sont en réanimation
116 personnes sont retournées à domicile





L’Agence régionale de santé a été informée ce jour du décès à l’hôpital de onze personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : cinq dans le Calvados, une dans la Manche et cinq dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 43 en Normandie (29 hommes et 14 femmes, avec un âge médian de 80 ans).
Au cours de la journée du 29 mars, 77 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgences hospitalières de la région. Ils représentent 10,5% de l’activité totale tout âge.
Pour cette même journée de dimanche, 107 consultations pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés par SOS Médecins en Normandie. Ils représentent 26 % de l’activité totale tous âges des associations SOS Médecins de la région.

Cas confirmés
Du 24 février à aujourd’hui, 1 248 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 143 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 7 427 prélèvements* réalisés, soit 17 % de positivité (selon les données des 3 laboratoires hospitaliers réalisant les PCR Covid-19 en Normandie : CHU de Caen, CHU de Rouen et Groupe Hospitalier du Havre)
* Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.





Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? :
je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.

Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Rester chez soi (dispositif de confinement de la population)
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees], [Site du Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/] , [Site de Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 29/03/2020 - 18h00





Point de situation en Normandie au 29 mars 2020





L’Agence régionale de santé a été informée du décès à l’hôpital de six personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : deux dans la Manche et quatre dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 32 en Normandie (22 hommes et 10 femmes, avec un âge médian de 81 ans).





Aujourd’hui, 464 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une augmentation de + 77% en 72h, depuis le jeudi 26/03, où 262 personnes étaient hospitalisées) :
• 97 personnes dans le Calvados
• 39 dans l’Eure
• 37 dans la Manche
• 25 dans l’Orne
• 266 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 123 sont en réanimation.
Depuis début mars, 103 personnes sont sorties de l’hôpital.





Du 24 février à aujourd’hui, 1 105 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 90 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 6 793 prélèvements* réalisés, soit 16 % de positivité (selon les données des 3 laboratoires hospitaliers réalisant les PCR Covid-19 en Normandie : CHU de Caen, CHU de Rouen et Groupe Hospitalier du Havre).
* Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.
Santé publique France publie un point épidémiologique hebdomadaire accessible [ici->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde]





Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.





Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.
Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Rester chez soi (dispositif de confinement de la population)
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus], [Site du Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/] , [Site de Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 28/03/2020 - 18h00





Point de situation au 28 mars en Normandie

L’Agence régionale de santé a été informée du décès à l’hôpital d’une personne porteuse du coronavirus Covid-19 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 26 en Normandie (18 hommes et 8 femmes, avec un âge médian de 81 ans).
Aujourd’hui, 393 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une augmentation de + 74% en 72h, depuis le mercredi 25/03, où 226 personnes étaient hospitalisées) :
85 personnes dans le Calvados
39 dans l’Eure
32 dans la Manche
19 dans l’Orne
218 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 112 sont en réanimation.
Depuis début mars, 95 personnes sont sorties de l’hôpital.

Du 24 février à aujourd’hui, 1 015 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 103 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 6 312 prélèvements* réalisés (soit 16.1% de positivité).

Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.
* Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.
Santé publique France publie un point épidémiologique hebdomadaire accessible ici

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? :
je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.
Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Rester chez soi (dispositif de confinement de la population)
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : Site du gouvernement, Site du Ministère des solidarités et de la santé , Site de Santé publique France.





 





Information au 27/03/2020 - 18h00





Point de situation au 27 mars en Normandie





L’Agence régionale de santé a été informée du décès à l’hôpital de cinq personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : une personne dans le Calvados, une dans la Manche et trois dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 25 en Normandie (17 hommes et 8 femmes, avec un âge médian de 80 ans).





Aujourd’hui, 314 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une augmentation de + 88 % en 72h, depuis le mardi 24/03, où 167 personnes étaient hospitalisées) :
• 65 personnes dans le Calvados
• 39 dans l’Eure
• 25 dans la Manche
• 15 dans l’Orne
• 170 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 91 sont en réanimation.





Depuis début mars, 73 personnes sont sorties de l’hôpital.
Du 24 février à aujourd’hui, 912 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie (+ 123 nouveaux cas depuis hier) sur un total de 5 518 prélèvements* réalisés (soit 16.5% de positivité).
* Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.





Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.





Santé publique France publie un point épidémiologique hebdomadaire accessible [ici->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde]

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? :
je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.
Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Rester chez soi (dispositif de confinement de la population)
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : [Site du gouvernement->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus], [Site du Ministère des solidarités et de la santé->https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/] , [Site de Santé publique France->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde].





 





Information au 26/03/2020 - 18h30





Point de situation au 26 mars en Normandie





L’Agence régionale de santé a été informée du décès à l’hôpital d’une personne porteuse du coronavirus Covid-19 dans l’Eure. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 20 en Normandie (13 hommes et 7 femmes, avec un âge médian de 77 ans).





Aujourd’hui, 262 personnes sont hospitalisées en Normandie (soit une augmentation de + 79 % depuis le lundi 23/03, où 146 personnes étaient hospitalisées) :
• 52 personnes dans le Calvados
• 37 dans l’Eure
• 22 dans la Manche
• 14 dans l’Orne
• 137 dans la Seine-Maritime
Parmi elles, 67 sont en réanimation.





Depuis début mars, 59 personnes sont sorties de l’hôpital.
Du 24 février à aujourd’hui, 789 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie, dont 101 nouveaux cas depuis hier.

Situation épidémiologique en Normandie
Tous les départements normands sont considérés comme zone d’exposition à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.
* Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.
Santé publique France publie un point épidémiologique hebdomadaire accessible ici

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.
Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Rester chez soi (dispositif de confinement de la population)
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)

Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : Site du gouvernement, Site du Ministère des solidarités et de la santé , Site de Santé publique France.





 





Information au 25/03/2020 - 17h30





Point de situation au 25 mars en Normandie





L’Agence régionale de santé a été informée du décès à l’hôpital de 3 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : une dans la Manche, une dans l’Orne et une dans la Seine-Maritime.
Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 19 en Normandie (13 hommes et 6 femmes, avec un âge médian de 79 ans).
Depuis le 24 février, 688 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie, dont 102 nouveaux cas depuis hier.





Aujourd’hui, 226 personnes sont hospitalisées en Normandie :
- 47 personnes dans le Calvados
- 22 dans l’Eure
- 21 dans la Manche
- 11 dans l’Orne
- 125 dans la Seine-Maritime
Depuis début mars, 49 personnes sont sorties de l’hôpital.

Situation épidémiologique en Normandie
Depuis le 19 mars 2020, le Calvados est considéré comme zone à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Depuis le 21 mars, au regard du nombre de cas l’Eure, la Manche et la Seine-Maritime sont également considérées comme zones à risque. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.
* Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.

Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? :
je reste à domicile, j’évite les contacts,
j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement,
j’appelle le SAMU- Centre 15.
Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Rester chez soi (dispositif de confinement de la population)
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)





Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une
plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : Site du gouvernement, Site du Ministère des solidarités et de la santé , Site de Santé publique France.





 





Information au 24/03/2020 - 22h00





Point de situation au 24 mars 2020





L’Agence régionale de santé a été informée du décès à l’hôpital de 6 personnes porteuses du coronavirus Covid-19 : 1 dans l’Eure, 2 dans la Manche, 3 dans la Seine-Maritime. Le nombre total de décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie est de 16 en Normandie (11 hommes et 5 femmes, avec un âge médian de 77 ans).





Au 24 mars en Normandie :
Depuis le 24 février, 586 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie, dont 75 nouveaux cas depuis hier.
- 147 cas dans le Calvados, dont 17 nouveaux cas
- 71 cas dans l’Eure, dont 9 nouveaux cas
- 107 cas dans la Manche, dont 10 nouveaux cas
- 28 cas dans l’Orne, dont 1 nouveau cas
- 233 cas dans la Seine-Maritime, dont 38 nouveaux cas





Parmi elles, 16 personnes sont décédées à l’hôpital.
Ce soir en Normandie, sont hospitalisées :
- 25 personnes dans le Calvados
- 15 dans l’Eure
- 15 dans la Manche
- 9 dans l’Orne
- 97 dans la Seine-Maritime
Depuis début mars, 32 personnes sont sorties de l’hôpital.





Situation épidémiologique en Normandie
Depuis le 19 mars 2020, le Calvados est considéré comme zone à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Depuis le 21 mars, au regard du nombre de cas l’Eure, la Manche et la Seine-Maritime sont également considérées comme zones à risque. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.
* Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.





Un numéro, le 116 117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? :
je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement,
j’appelle le SAMU- Centre 15.
Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116 117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région.
Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).

Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Rester chez soi (dispositif de confinement de la population)
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)





Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : Site du gouvernement, Site du Ministère des solidarités et de la santé , Site de Santé publique France.





 





Information au 23/03/2020 - 19h00





Point de situation en Normandie au 23 mars





Point de situation
L’Agence régionale de santé a été informée du décès d’un homme de 83 ans porteur du coronavirus Covid-19 en Seine-Maritime. Le nombre total de décès depuis le début de l’épidémie est de 10 en Normandie (9 hommes et 1 femme, avec un âge médian de 80 ans).





Au 23 mars en Normandie :
Depuis le 24 février, 511 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie, dont 49** nouveaux cas depuis hier (**résultats partiels pour la journée du 23 mars : les données issues des laboratoires d’analyses seront consolidées lors du point de situation de demain).
• 97 cas dans la Manche, dont 10 nouveaux cas

• 130 cas dans le Calvados, dont 1 nouveau cas
• 195 cas dans la Seine-Maritime, dont 25 nouveaux cas
• 62 cas dans l’Eure, dont 9 nouveaux cas
• 27 cas dans l’Orne, dont 4 nouveaux cas
Parmi elles, 10 personnes sont décédées.

A ce jour en Normandie, 146 personnes sont hospitalisées :
• 20 dans la Manche
• 23 dans le Calvados
• 82 dans la Seine-Maritime
• 15 dans l’Eure
• 6 dans l’Orne





Situation épidémiologique en Normandie
Depuis le 19 mars 2020, le Calvados est considéré comme zone à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Depuis le 21 mars, au regard du nombre de cas l’Eure, la Manche et la Seine-Maritime sont également considérées comme zones à risque. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.
* Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en EHPAD, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.
Santé publique France publie un point épidémiologique hebdomadaire accessible ici





Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? :
je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant
ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement,
j’appelle le SAMU- Centre 15.
Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).





Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Rester chez soi (dispositif de confinement de la population)
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)
Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible 24h/24, 7 jours sur 7, gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : Site du gouvernement, Site du Ministère des solidarités et de la santé , Site de Santé publique France.





 





Information au 22/03/2020 - 20h00





Point de situation en Normandie au 22 mars





L’Agence régionale de santé a été informée du décès de deux personnes porteuses du coronavirus Covid-19 en Seine-Maritime. Il s’agit deux hommes, respectivement âgés de 71 et 82 ans. Le nombre total de décès depuis le début de l’épidémie est de 9 en Normandie (8 hommes et 1 femme, avec un âge médian de 79 ans).





Au 22 mars en Normandie :
Depuis le 24 février, 462 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie, dont 117 nouveaux cas depuis hier

• 87 cas dans la Manche, dont 24 nouveaux cas
• 129 cas dans le Calvados, dont 30 nouveaux cas
• 170 cas dans la Seine-Maritime, dont 42 nouveaux cas
• 53 cas dans l’Eure, dont 13 nouveaux cas
• 23 cas dans l’Orne, dont 8 nouveau cas
Parmi elles, 9 personnes sont décédées.
A ce jour en Normandie, 126 personnes sont hospitalisées :
• 19 dans la Manche
• 20 dans le Calvados
• 71 dans la Seine-Maritime
• 12 dans l’Eure
• 4 dans l’Orne





Situation épidémiologique en Normandie
Depuis le 19 mars 2020, le Calvados est considéré comme zone à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Depuis le 21 mars, au regard du nombre de cas l’Eure, la Manche et la Seine-Maritime sont également considérées comme zones à risque. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.
Il est rappelé que le virus ne circule pas dans l’air : la maladie se transmet par les gouttelettes (sécrétions projetées lors d’éternuements ou de la toux). On considère donc qu’un contact étroit avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie. C’est donc pourquoi les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale sont indispensables pour se protéger de la maladie.





Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en Ehpad, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.
Santé publique France publie un point épidémiologique hebdomadaire accessible [ici->https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde]





 





Information au 21/03/2020 - 20h00





Coronavirus : point de situation en Normandie du 21 mars 2020.





L’Agence régionale de santé a été informée du décès d’une personne porteuse du coronavirus Covid-19. Il s’agit d’une femme âgée de 73 ans, hospitalisée depuis le 5 mars au CH d’Elbeuf. Le nombre total de décès depuis le début de l’épidémie est de 7* en Normandie.
* 8 personnes sont décédées dans les hôpitaux normands, dont 1 personne ressortissant d’une autre région, et désormais comptabilisée dans sa région d’origine.





Au 21 mars en Normandie :
Depuis le 24 février, 345 personnes ont été testées positives au COVID-19* en Normandie, dont 58 nouveaux cas depuis hier :
• 63 cas dans la Manche, dont 16 nouveaux cas
• 99 cas dans le Calvados, dont 14 nouveaux cas
• 128 cas dans la Seine-Maritime, dont 19 nouveaux cas
• 40 cas dans l’Eure, dont 4 nouveaux cas
• 15 cas dans l’Orne, dont 5 nouveau cas
Parmi elles, 7 personnes sont décédées.
A ce jour en Normandie, 98 personnes sont hospitalisées :
• 17 dans la Manche
• 9 dans le Calvados
• 61 dans la Seine-Maritime
• 7 dans l’Eure
• 4 dans l’Orne





* Pour rappel, le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important, notamment les personnes hospitalisées présentant des formes graves, les professionnels de santé, les premiers cas possibles en Ehpad, les femmes enceintes ou encore les donneurs d’organes. Tester tous les patients présentant des symptômes conduirait à saturer la filière de dépistage alors que pour les cas graves et les structures collectives de personnes fragiles, le dépistage permet de prendre des mesures immédiates. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire.
Santé publique France publie un point épidémiologique hebdomadaire accessible ici





Situation épidémiologique en Normandie
Depuis le 19 mars 2020, le Calvados est considéré comme zone à risque (circulation virale importante) vis-à-vis du Covid-19. Depuis le 21 mars, au regard du nombre de cas l’Eure, la Manche et la Seine-Maritime sont également considérées comme zones à risque. Afin de limiter la propagation du virus, l’ARS rappelle le nécessaire respect des mesures de confinement.
Il est rappelé que le virus ne circule pas dans l’air : la maladie se transmet par les gouttelettes (sécrétions projetées lors d’éternuements ou de la toux). On considère donc qu’un contact étroit avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie. C’est donc pourquoi les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale sont indispensables pour se protéger de la maladie.





 





Information au 20/03/2020 - 20h00





Coronavirus : point de situation en Normandie du 20 mars 2020.





L’Agence régionale de santé a été informée du décès de deux personnes porteuses du coronavirus Covid-19. Il s’agit de deux hommes âgés de plus de 80 ans présentant des facteurs de risque importants. Le premier est décédé à Caen et le second à Elbeuf. Le nombre total de décès depuis le début de l’épidémie est de 7 en Normandie.





Au 20 mars en Normandie :
Depuis le 24 février, 287 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie, dont 46 nouveaux cas depuis hier :
• 47 cas dans la Manche, dont 3 nouveaux cas
• 85 cas dans le Calvados, dont 9 nouveaux cas
• 109 cas dans la Seine-Maritime, dont 31 nouveaux cas
• 36 cas dans l’Eure, dont 2 nouveaux cas
• 10 cas dans l’Orne, dont 1 nouveau cas
Parmi elles, 7 personnes sont décédées.





A ce jour en Normandie, 70 personnes hospitalisées ont été recensées par le nouveau système de surveillance*.
• 12 dans la Manche
• 4 dans le Calvados
• 46 dans la Seine-Maritime
• 4 dans l’Eure
• 4 dans l’Orne





* La surveillance du Covid-19 s’est modifiée au cours des différentes phases de l’évolution de l’épidémie. Aux stades précoces, la confirmation biologique était systématique pour les cas possibles et à l’issue de ce test soit le cas était exclu soit confirmé. Le nombre de cas confirmés reflétait de façon fiable l’évolution de l’épidémie dans le temps et l’identification de zones de circulation virale était possible.
Depuis le passage en phase épidémique, cette confirmation n’est plus systématique. Les recommandations sont maintenant de réaliser un prélèvement à visée diagnostique uniquement pour certaines catégories de patients présentant des symptômes évocateurs du COVID-19 (personnes fragiles, personnes hospitalisées, professionnels de santé). Tester tous les patients présentant des symptômes conduirait à saturer la filière de dépistage alors que pour les cas graves et les structures collectives de personnes fragiles, le dépistage permet de prendre des mesures immédiates.
Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire : il existe des cas probables de Covid-19 détectés par le médecin traitant, la plateforme 116 117 ou le Samu. Ces cas ne sont pas recensés individuellement.





Un numéro, le 116.117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? :
je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle mon médecin traitant
ou le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.
Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).





Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Rester chez soi (dispositif de confinement de la population)
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)





Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : Site du gouvernement, Site du Ministère des solidarités et de la santé , Site de Santé publique France.





 





Information au 19/03/2020 - 20h00
Coronavirus : point de situation en Normandie du 19 mars 2020.





Coronavirus : point de situation en Normandie du 19 mars 2020.
L’Agence régionale de santé a été informée du décès de deux personnes porteuses du coronavirus Covid-19. Il s’agit de deux hommes âgés présentant des facteurs de risque importants. Le premier est décédé au Havre, le second à Evreux. Le nombre total de décès depuis le début de l’épidémie est de 5 en Normandie.





Au 19 mars en Normandie :
Depuis le vendredi 28 février, 241 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie, dont 33 nouveaux cas depuis hier :

• 44 cas dans la Manche, dont 2 nouveaux cas
• 76 cas dans le Calvados, dont 5 nouveaux cas
• 77 cas dans la Seine-Maritime, dont 20 nouveaux cas
• 35 cas dans l’Eure, 6 nouveaux cas
• 9 cas dans l’Orne, aucun nouveau cas
Parmi elles, 5 personnes sont décédées.





A ce jour en Normandie, 46 personnes hospitalisées ont été recensées par le nouveau système de surveillance*.
Des données départementales seront disponibles dans les prochains jours
* La surveillance du Covid-19 s’est modifiée au cours des différentes phases de l’évolution de l’épidémie. Aux stades précoces, la confirmation biologique était systématique pour les cas possibles et à l’issue de ce test soit le cas était exclu soit confirmé. Le nombre de cas confirmés reflétait de façon fiable l’évolution de l’épidémie dans le temps et l’identification de zones de circulation virale était possible.
Depuis le passage en phase épidémique, cette confirmation n’est plus systématique. Les recommandations sont maintenant de réaliser un prélèvement à visée diagnostique uniquement pour certaines catégories de patients présentant des symptômes évocateurs du COVID-19 (personnes fragiles, personnes hospitalisées, professionnels de santé). Tester tous les patients présentant des symptômes conduirait à saturer la filière de dépistage alors que pour les cas graves et les structures collectives de personnes fragiles, le dépistage permet de prendre des mesures immédiates.
Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire : il existe des cas probables de Covid-19 détectés par le médecin traitant, la plateforme 116 117 ou le Samu. Ces cas ne sont pas recensés individuellement.





Un numéro, le 116 117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? :
je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.
Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).





Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)





Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : Site du gouvernement, Site du Ministère des solidarités et de la santé , Site de Santé publique France.





 





Information au 18/03/2020 - 20h00





Coronavirus : point de situation en Normandie du 18 mars 2020.





L’Agence régionale de santé a été informée du décès de deux personnes porteuses du coronavirus Covid-19 au CHI d’Elbeuf Louviers. Il s’agit de deux hommes âgés respectivement de 75 et 65 ans. L’un d’entre eux présentait des facteurs de risque importants. Le nombre total de décès depuis le début de l’épidémie est de 3 en Normandie.

Au 18 mars en Normandie : Depuis le vendredi 28 février, 208 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie, dont 34 nouveaux cas depuis hier :
• 42 cas dans la Manche, dont 10 nouveaux cas
• 71 cas dans le Calvados, dont 5 nouveaux cas
• 57 cas dans la Seine-Maritime, dont 18 nouveaux cas
• 29 cas dans l’Eure, aucun nouveau cas
• 9 cas dans l’Orne, dont 1 nouveau cas
Parmi elles, 3 personnes sont décédées.





A ce jour en Normandie, 45 personnes hospitalisées ont été recensées par le nouveau système de surveillance*.
Des données départementales seront disponibles dans les prochains jours





* La surveillance du Covid-19 s’est modifiée au cours des différentes phases de l’évolution de l’épidémie. Aux stades précoces, la confirmation biologique était systématique pour les cas possibles et à l’issue de ce test soit le cas était exclu soit confirmé. Le nombre de cas confirmés reflétait de façon fiable l’évolution de l’épidémie dans le temps et l’identification de zones de circulation virale était possible.





Depuis le passage en phase épidémique, cette confirmation n’est plus systématique. Les recommandations sont maintenant de réaliser un prélèvement à visée diagnostique uniquement pour certaines catégories de patients présentant des symptômes évocateurs du COVID-19 (personnes fragiles, personnes hospitalisées, professionnels de santé). Tester tous les patients présentant des symptômes conduirait à saturer la filière de dépistage alors que pour les cas graves et les structures collectives de personnes fragiles, le dépistage permet de prendre des mesures immédiates.





Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète pas la réalité de la circulation du virus sur le territoire : il existe des cas probables de Covid-19 détectés par le médecin traitant, la plateforme 116 117 ou le Samu. Ces cas ne sont pas recensés individuellement.





Un numéro, le 116 117
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 ? : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle le 116 117, le numéro de la permanence de soins en Normandie.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.
Désormais accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le 116.117 est un numéro d’appel gratuit, actif dans toute la région. Il permet aux Normands d’être mis en relation avec un médecin généraliste libéral, qui apporte une réponse médicale adaptée aux besoins du patient (hors urgences vitales).





Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute autre personne
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)





Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : Site du gouvernement, Site du Ministère des solidarités et de la santé





 





Information au 15/03/2020 - 22h00





Coronavirus : point de situation en Normandie du 15 mars 2020.





Nombre de cas en Normandie au 15 mars
Depuis le vendredi 28 février, 143 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie, dont 16 nouveaux cas :
• 28 cas dans la Manche, 1 nouveau cas
• 57 cas dans le Calvados, dont 7 nouveaux cas
• 30 cas dans la Seine-Maritime, dont 7 nouveaux cas
• 25 cas dans l’Eure, aucun nouveau cas
• 3 cas dans l’Orne, 1 nouveau cas
Parmi ces cas :
• 19 personnes sont hospitalisées :
4 personnes dans le Calvados, 1 dans la Manche, 8 dans la Seine-Maritime, 5 dans l’Eure et 1 dans l’Orne.
• 1 personne est décédée le 6 mars.
L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation. Les points de situation sont à retrouver dans la section presse [du site internet->https://www.normandie.ars.sante.fr/liste-communiques-presse].
Les mesures mises en œuvre
Le virus est présent sur le territoire national, avec notamment plusieurs zones de regroupement de cas. Nous sommes actuellement au stade 3 du plan d’actions du Gouvernement qui a pour objectif de prévenir et limiter la circulation du virus.
Fermeture de tous les lieux recevant du public
• Fermeture de tous les lieux publics (bars, restaurants, discothèques) sauf ceux indispensables à la vie du pays, notamment marchés, pharmacies, commerces alimentaires, banques, bureaux de tabac, essence à compter du 14 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre.
• Fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées et universités pour une durée minimum de 15 jours, et autant que nécessaire, à partir du lundi 16 mars 2020, et mise en place d’un service de garde pour les personnels qui sont indispensables à la gestion de la crise sanitaire.
• Limitation des déplacements, des rassemblements, sauf ceux essentiels à la vie sociale et démocratique.
• Incitation forte à recourir au télétravail : à compter du lundi 16 mars, un plan massif de recours au télétravail sera mis en place.
Préservation des personnes fragiles
Les visites aux personnes fragiles et âgées à domicile comme dans les établissements médico-sociaux sont suspendues. En revanche, les services de soins et d’accompagnement à domicile continuent à intervenir auprès des plus fragiles lorsque cela est nécessaire ; ils doivent néanmoins appliquer les gestes barrières avec une attention extrême.
Dans les établissements de santé, il convient de limiter les visites auprès des patients à une seule personne, interdire les visites des personnes mineures et bien évidemment interdire les visites de toute personne malade y compris dans les services de maternité.
Annulation des événements et des rassemblements
Afin de freiner la propagation du virus, à l’échelle nationale, tous les rassemblements de plus de 100 personnes, à l’extérieur et à l’intérieur, sont désormais interdits, sauf pour les évènements indispensables à la continuité de la vie de la Nation, notamment le recours aux transports en commun.
Activation du plan blanc des établissements de santé
Afin de se préparer à faire face à un flux de malades plus important et d’organiser leur prise en charge, le plan blanc des établissements de santé a été activé partout en France, y compris en Normandie. Le plan blanc est un dispositif de crise au sein des hôpitaux, leur permettant de mobiliser immédiatement toutes les ressources nécessaires, humaines et matérielles, pour faire face à une situation sanitaire exceptionnelle. Une cellule de crise est constituée au sein de chaque établissement.
Il a également été décidé de reporter les soins non essentiels et non urgents à l’hôpital (public et privé), c’est à dire les opérations, interventions et consultations dont le report n’entraine pas de perte de chance pour les patients.
Le plan bleu a été activé pour les EHPAD et autres établissements médico-sociaux.
Garde des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire
Dès lundi 16 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre, les écoliers, collégiens, lycéens et étudiants ne seront pas accueillis dans les écoles, les établissements scolaires et les établissements d’enseignement supérieur. Seul un accueil des enfants des personnels de santé sera mis en œuvre dès lundi matin dans leurs écoles et collèges habituels. Il s’agit d’un accueil exceptionnel de la petite section à la classe de 3e afin de faciliter la mobilisation des personnels de santé lorsqu’ils n’ont pas d’autres solutions de garde.
Les parents concernés doivent se signaler aux chefs d’établissement et directeurs d’école. La liste des personnels de santé qui relèvent de cette mesure est disponible sur le site de l’ARS Normandie.
Pour les enfants de 0 à 3 ans, un service de garde est mis en place dans chaque région pour ceux accueillis en crèche. L’accueil des enfants par des assistantes maternelles n’est pas concerné par les mesures actuelles et est assuré comme habituellement.
Mesures mises en place dans la commune de Biéville-Beuville (Calvados)
Les mesures mises en place par le Préfet du Calvados, en lien avec la Directrice générale de l’Agence régionale de Santé de Normandie et la rectrice de la région académique Normandie à la suite de l’apparition de cas groupés de personnes testées positivement dans le Calvados, sur la commune de Biéville-Beuville, sont toujours d’actualité. Les mesures sont détaillées dans l’arrêté préfectoral correspondant.
Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude
- Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
- Recourir systématiquement au télétravail lorsque c’est adapté
- Limiter ses déplacements au strict nécessaire
- Limiter au maximum les rassemblements, sauf ceux essentiels à la vie sociale et démocratique
- Limiter les contacts avec les personnes vulnérables (personnes âgées de plus de 70 ans, immunodéprimées ou atteintes de maladies chroniques)
J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.
Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : Site du gouvernement, Site du Ministère des solidarités et de la santé , Site de Santé publique France.





 





Information au 14/03/2020 - 21h00





Nombre de cas en Normandie au 14 mars
Depuis le vendredi 28 février, 127 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie, dont 30 nouveaux cas depuis hier :
• 27 cas dans la Manche, 7 nouveaux cas
• 50 cas dans le Calvados, dont 18 nouveaux cas
• 23 cas dans la Seine-Maritime, dont 2 nouveaux cas
• 25 cas dans l’Eure, dont 3 nouveaux cas
• 2 cas dans l’Orne, aucun nouveau cas

Parmi ces cas :
• 12 personnes sont hospitalisées :
3 personnes dans le Calvados, 1 dans la Manche, 3 dans la Seine-Maritime, 4 dans l’Eure et 1 dans l’Orne.
• 114 personnes sont prises en charge à domicile.
• 1 personne est décédée le 6 mars.
L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
Les mesures mises en œuvre
Activation du plan blanc des établissements de santé
Afin de se préparer à faire face à un flux de malades plus important et d’organiser leur prise en charge, le plan blanc des établissements de santé a été activé partout en France, y compris en Normandie. Le plan blanc est un dispositif de crise au sein des hôpitaux, leur permettant de mobiliser immédiatement toutes les ressources nécessaires, humaines et matérielles, pour faire face à une situation sanitaire exceptionnelle. Une cellule de crise est constituée au sein de chaque établissement.
Il a également été décidé de reporter les soins non essentiels et non urgents à l’hôpital (public et privé), c’est à dire les opérations, interventions et consultations dont le report n’entraine pas de perte de chance pour les patients.
Garde des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire
Dès lundi 16 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre, tous les établissements scolaires et les établissements d’enseignement supérieur seront fermés pour les écoliers, collégiens, lycéens et étudiants. Une continuité des apprentissages sera assurée par les équipes pédagogiques des écoles et des établissements. Un service d’accueil est assuré exclusivement pour les enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire, dans leurs écoles (maternelles et élémentaires) et collèges habituels. Pour les enfants de 0 à 3 ans, un service de garde est mis en place dans chaque région pour ceux accueillis en crèche. L’accueil des enfants par des assistantes maternelles n’est pas concerné par les mesures actuelles et est assuré comme habituellement.
Mesures mises en place dans la commune de Biéville-Beuville (Calvados)
Les mesures mises en place par le Préfet du Calvados, en lien avec la Directrice générale de l’Agence régionale de Santé de Normandie et la rectrice de la région académique Normandie à la suite de l’apparition de cas groupés de personnes testées positivement dans le Calvados, sur la commune de Biéville-Beuville, sont toujours d’actualité, et notamment la limitation des rassemblements à 50 personnes maximum et la fermeture d’établissements recevant du public. Les mesures sont détaillées dans l’arrêté préfectoral correspondant.
Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Se laver les mains très régulièrement.
- Tousser ou éternuer dans son coude.
- Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.
- Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter.
Des dispositifs d’information
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : Site du gouvernement, Site du Ministère des solidarités et de la santé , Site de Santé publique France.
Dans les Etablissements de santé
Dans les établissements de santé, il convient de limiter les visites auprès des patients à une seule personne, interdire les visites des personnes mineures et interdire les visites de toute personne malade y compris dans les services de maternité.
Pour les personnes âgées
Le Gouvernement renforce les mesures de protection des personnes âgées au stade 2 de l’épidémie de coronavirus COVID-19. Au regard des dernières données épidémiologiques à jour, afin de ralentir la propagation de l’épidémie et de protéger les personnes les plus vulnérables, le Gouvernement a décidé de renforcer les restrictions de visite dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées.
Dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et les unités de soins de longue durée (USLD), l’intégralité des visites de personnes extérieures à l’établissement est suspendue. Dans les résidences autonomie, les visites sont fortement déconseillées.
Des exceptions pourront être décidées pour des cas déterminés par le directeur d’établissement, sur la base des préconisations locales délivrées par l’agence régionale de santé et la préfecture.
Dans ce cadre, toutes les mesures seront prises au sein des établissements pour que les proches des personnes âgées concernées puissent être informées très étroitement de l’évolution de la situation et puissent maintenir un lien étroit avec elles, par tout autre moyen que les visites.
Cette mesure exceptionnelle, rendue nécessaire par une situation sanitaire exceptionnelle, sera levée dès que la situation le permettra.
Au-delà de cette mesure, et conformément à l’engagement pris par Olivier Véran et Sophie Cluzel devant les représentants du secteur social et médico-social le 3 mars 2020, des protocoles nationaux validés par les autorités sanitaires et définissant la conduite à tenir pour protéger les personnes vulnérables tout comme les professionnels ont été communiqués. Ils sont consultables sur le site du Gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus. Ils seront mis à jour en continu afin que les professionnels puissent s’adapter à toute évolution rapide de la situation sanitaire.
Pour rappel, une mise à jour quotidienne des recommandations est effectuée à partir de ce lien : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus





 





Information au 13/03/2020 - 20h30





Les récentes évolutions épidémiologiques liées au Covid-19 imposent la pleine mobilisation du système de santé. Pour freiner davantage encore la progression de l’épidémie, le stade 2 est renforcé dans l’ensemble du pays.





Ainsi des mesures de restrictions supplémentaires ont été prises :
• Fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées et universités jusqu’à nouvel ordre, et mise en place d’un service de garde, région par région, pour les personnels qui sont indispensables à la gestion de la crise sanitaire.
• Incitation à recourir au télétravail, et à limiter ses déplacements ainsi que les rassemblements, sauf ceux essentiels à la vie sociale et démocratique.
• Il est conseillé aux personnes le plus vulnérables de rester autant que possible à leur domicile, et de limiter au maximum les contacts avec l’extérieur (y compris leurs proches).





Activation du plan blanc des établissements de santé
Afin de se préparer à faire face à un flux de malades plus important et d’organiser leur prise en charge, le plan blanc des établissements de santé a été activé partout en France, y compris en Normandie. Le plan blanc est un dispositif de crise au sein des hôpitaux, leur permettant de mobiliser immédiatement toutes les ressources nécessaires, humaines et matérielles, pour faire face à une situation sanitaire exceptionnelle. Une cellule de crise est constituée au sein de chaque établissement.
Il a également été décidé de reporter les soins non essentiels et non urgents à l’hôpital (public et privé), c’est à dire les opérations, interventions et consultations dont le report n’entraine pas de perte de chance pour les patients.





Nombre de cas en Normandie au 13 mars
Depuis le vendredi 28 février, 97 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie, dont 29 nouveaux cas :
• 20 cas dans la Manche, 10 nouveaux cas
• 32 cas dans le Calvados, dont 12 nouveaux cas
• 21 cas dans la Seine-Maritime, dont 2 nouveaux cas
• 22 cas dans l’Eure, dont 5 nouveaux cas
• 2 cas dans l’Orne, aucun nouveau cas
Parmi ces cas :
• 11 personnes sont hospitalisées :
3 personnes dans le Calvados, 1 dans la Manche, 2 dans la Seine-Maritime, 4 dans l’Eure et 1 dans l’Orne.
• 85 personnes sont prises en charge à domicile.
• 1 personne est décédée le 6 mars.
L’ARS réalisera régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.





Mesures mises en place dans la commune de Biéville-Beuville (Calvados)
L’apparition de cas groupés de personnes testées positivement a été confirmée dans le Calvados, le 11 mars, sur la commune de Biéville-Beuville.
Les mesures mises en place par le Préfet du Calvados, en lien avec la Directrice générale de l’Agence régionale de Santé de Normandie et la rectrice de la région académique Normandie sont toujours d’actualité, et notamment la limitation des rassemblements à 50 personnes maximum et la fermeture d’établissements recevant du public. Les mesures sont détaillées dans l’arrêté préfectoral correspondant.





 





Information au 12/03/2020 - 19h00





Depuis le vendredi 28 février, 68 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie, dont 11 nouveaux cas  :
- 10 cas dans la Manche, aucun nouveau cas
- 20 cas dans le Calvados, dont 5 nouveaux cas
- 19 cas en Seine-Maritime, dont 3 nouveaux cas
- 17 cas dans l’Eure, dont 3 nouveaux cas
- 2 cas dans l’Orne, aucun nouveau cas





Parmi ces cas :
• 8 personnes sont hospitalisées : 2 personnes dans le Calvados, 2 dans la Manche, 2 en Seine-Maritime, 1 dans l’Eure et 1 dans l’Orne.
• 59 personnes sont prises en charge à domicile.
• 1 personne est décédée le 6 mars.
A ce stade, l’état de santé des 67 personnes prises en charge n’est pas préoccupant.
L’ARS réalisera régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.





Les mesures mises en œuvre
Dès confirmation, l’Agence régionale de santé de Normandie a engagé les investigations, en lien avec la Cellule régionale de Santé publique France, les hôpitaux mobilisés et le Centre d’appui pour la prévention des infections associées aux soins Normandie. Elle travaille à l’identification des personnes avec lesquelles les patients ont été en contact rapproché afin de prendre toutes les mesures utiles pour contenir les éventuelles transmissions du virus.

Cas groupés (cluster) dans le Calvados
L’apparition de cas groupés (cluster) de personnes testées positivement a été confirmée dans le Calvados, le 11 mars, sur la commune de Biéville-Beuville. Le Préfet du Calvados a aussitôt fait le point de situation avec la Directrice générale de l’Agence régionale de Santé de Normandie et la rectrice de la région académique Normandie. Des mesures spécifiques ont été mises en œuvre.

Rappel des recommandations
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
• Se laver les mains très régulièrement.
• Tousser ou éternuer dans son coude.
• Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.
• Utiliser des mouchoirs à usage unique.
Des dispositifs d’information :
• L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
• Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible gratuitement au 0 800 130 000.
• Des sites internet officiels : Site du gouvernement , Site du Ministère des solidarités et de la santé , Site de Santé publique France.

Dans les Etablissements de santé
Dans les établissements de santé, il convient de limiter les visites auprès des patients à une seule personne, interdire les visites des personnes mineures et interdire les visites de toute personne malade y compris dans les services de maternité.

Pour les personnes âgées
Le Gouvernement renforce les mesures de protection des personnes âgées au stade 2 de l’épidémie de coronavirus COVID-19. Au regard des dernières données épidémiologiques à jour, afin de ralentir la propagation de l’épidémie et de protéger les personnes les plus vulnérables, le Gouvernement a décidé de renforcer les restrictions de visite dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées.
Dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et les unités de soins de longue durée (USLD), l’intégralité des visites de personnes extérieures à l’établissement est suspendue. Dans les résidences autonomie, les visites sont fortement déconseillées.
Des exceptions pourront être décidées pour des cas déterminés par le directeur d’établissement, sur la base des préconisations locales délivrées par l’agence régionale de santé et la préfecture.
Dans ce cadre, toutes les mesures seront prises au sein des établissements pour que les proches des personnes âgées concernées puissent être informées très étroitement de l’évolution de la situation et puissent maintenir un lien étroit avec elles, par tout autre moyen que les visites.
Cette mesure exceptionnelle, rendue nécessaire par une situation sanitaire exceptionnelle, sera levée dès que la situation le permettra.
Au-delà de cette mesure, et conformément à l’engagement pris par Olivier Véran et Sophie Cluzel devant les représentants du secteur social et médico-social le 3 mars 2020, des protocoles nationaux validés par les autorités sanitaires et définissant la conduite à tenir pour protéger les personnes vulnérables tout comme les professionnels ont été communiqués. Ils sont consultables sur le site du Gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus. Ils seront mis à jour en continu afin que les professionnels puissent s’adapter à toute évolution rapide de la situation sanitaire.
Pour rappel, une mise à jour quotidienne des recommandations est effectuée à partir de ce lien : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus





 





Information au 11/03/2020 - 22h00





Depuis le vendredi 28 février, 57 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie, dont 18 nouveaux cas
• 10 cas dans la Manche, dont 4 nouveaux cas
• 15 cas dans le Calvados, dont 8 nouveaux cas
• 16 cas en Seine-Maritime, dont 1 nouveau cas
• 14 cas dans l’Eure, dont 3 nouveaux cas
• 2 cas dans l’Orne, il s’agit de 2 nouveaux cas
Parmi ces cas :
• 4 personnes sont hospitalisées : 1 personne dans le Calvados, 2 dans la Manche et 1 dans l’Orne.
• 52 personnes sont prises en charge à domicile.
• 1 personne est décédée le 6 mars.
A ce stade, l’état de santé des 56 personnes prises en charge n’est pas préoccupant.
L’ARS réalisera régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.





Apparition de cas groupés (cluster) dans le Calvados
L’apparition de cas groupés (cluster) de personnes testées positivement a été confirmée dans le Calvados, ce 11 mars, sur la commune de Biéville-Beuville.
Le Préfet du Calvados a aussitôt fait le point de situation avec la Directrice générale de l’Agence régionale de Santé de Normandie et la rectrice de la région académique Normandie. Des mesures spécifiques ont été mises en œuvre.
Evolution des recommandations pour les personnes âgées
Le Gouvernement renforce les mesures de protection des personnes âgées au stade 2 de l’épidémie de coronavirus COVID-19. Au regard des dernières données épidémiologiques à jour, afin de ralentir la propagation de l’épidémie et de protéger les personnes les plus vulnérables, le Gouvernement a décidé de renforcer les restrictions de visite dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées.
Dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et les unités de soins de longue durée (USLD), l’intégralité des visites de personnes extérieures à l’établissement est suspendue. Dans les résidences autonomie, les visites sont fortement déconseillées.
Des exceptions pourront être décidées pour des cas déterminés par le directeur d’établissement, sur la base des préconisations locales délivrées par l’agence régionale de santé et la préfecture.





 





Information au 10/03/2020 - 18h30





Depuis le vendredi 28 février, 39 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie :
- 6 cas dans la Manche,
- 7 cas dans le Calvados, dont 5 nouveaux cas
- 15 cas en Seine-Maritime, dont 5 nouveaux cas
- 11 cas dans l’Eure, dont 4 nouveaux cas





Parmi ces cas :
- 3 personnes sont hospitalisées : une personne dans le Calvados, une dans la Manche et une en Seine-Maritime.
- 35 personnes sont prises en charge à domicile.
- 1 personne est décédée le 6 mars.
A ce stade, l’état de santé des 38 personnes prises en charge n’est pas préoccupant.
L’ARS réalisera régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.





Les mesures mises en œuvre
Dès confirmation, l’Agence régionale de santé de Normandie a engagé les investigations, en lien avec la Cellule régionale de Santé publique France, les hôpitaux mobilisés et le Centre d’appui pour la prévention des infections associées Normandie. Elle travaille à l’identification des personnes avec lesquelles les patients ont été en contact rapproché afin de prendre toutes les mesures utiles pour contenir les éventuelles transmissions du virus.





La gestion des personnes contacts
Les proches ont été immédiatement contactés par l’ARS Normandie. Les « contacts rapprochés » se définissent comme :
• Les personnes ayant partagé le même lieu de vie
• Les personnes ayant été en face à face avec le malade, à moins d’1 mètre pendant plusieurs minutes du fait du risque de contamination au moment d’une toux, d’un éternuement ou lors d’une discussion
Les personnes « contacts rapprochés » une fois identifiées sont appelées individuellement par l’ARS. Les personnes sont classées comme étant à risque faible, modéré ou élevé et il leur est demandé de surveiller leur température 2 fois par jour. Les personnes à risque modéré ou élevé sont placées en quatorzaine : il leur est demandé de rester à domicile pendant les 14 prochains jours.
Les éventuelles personnes contacts présentant des symptômes seront prises en charge par les établissements de santé désignés pour la prise en charge des patients.





L’ARS de Normandie mobilisée pour organiser la réponse du système de santé
Depuis plusieurs semaines, l’ARS Normandie a mis en place une organisation sur le territoire régional pour préparer le système de santé à d’éventuels cas de coronavirus.
Des établissements mobilisés
Un premier niveau de réponse s’appuie sur des établissements de santé de première ligne : les CHU de Caen et de Rouen sont les deux établissements référents pour le diagnostic et la prise en charge des cas possibles et confirmés de coronavirus COVID-19 en Normandie.
Plusieurs établissements de deuxième niveau ont été identifiés pour réaliser les prélèvements des cas possibles et hospitaliser les malades. Il s’agit des quatre autres sièges normands de SAMU (centres hospitaliers de St-Lô, Le Havre, centres hospitaliers intercommunaux Eure-Seine et Alençon-Mamers). En complément, l’ARS Normandie a identifié six établissements supplémentaires : les centres hospitaliers de Dieppe, Elbeuf, Lisieux, Flers, Avranches-Granville et le centre hospitalier public du Cotentin (Cherbourg). Tous sont activés à ce jour.
Le circuit de signalement, via les centres 15, et les modalités de prise en charge clinique et diagnostique ont été définis avec les SAMU, les infectiologues et les virologues des CHU.
Rappel des recommandations (en date du 6 mars 2020)
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Se laver les mains très régulièrement.
- Tousser ou éternuer dans son coude.
- Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.
- Utiliser des mouchoirs à usage unique.
Des dispositifs d’information :
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : Site du gouvernement , Site du Ministère des solidarités et de la santé , Site de Santé publique France.
Dans les Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes
Les personnes âgées constituent un public fragile et vulnérable face au virus. Dispositif de protection à mettre en place par tous pour protéger les résidents et limiter la contamination grâce aux gestes barrières :
- Renforcement des gestes barrières (lavage des mains réguliers) pour ralentir la progression de l’épidémie
- Réduire massivement les visites (enfants de moins de 15 ans, proches ou extérieurs présentant des symptômes ou malades)
Les professionnels des EHPAD sont également mobilisés afin de modifier les habitudes au sein de ces structures. Cela comprend notamment :
- Réduction des activités collectives et les sorties, et éviter les contacts avec les personnes malades au sein de l’établissement
- Détection très rapide de tout cas suspects et isolement de la personne en attendant confirmation
Dans les Etablissements de santé
Dans les établissements de santé, il convient de limiter les visites auprès des patients à une seule personne, interdire les visites des personnes mineures et interdire les visites de toute personne malade y compris dans les services de maternité.





 





Information au 09/03/2020 - 23h30





Point de situation en Normandie - 9 mars 2020





Depuis le vendredi 28 février, 25 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie :
- 6 cas dans la Manche,
- 2 cas dans le Calvados
- 10 cas en Seine-Maritime, dont 2 nouveaux cas
- 7 cas dans l’Eure, dont 1 nouveau cas
Parmi ces cas :
- 2 personnes sont hospitalisées : une personne au CH de Saint-Lô et une autre au CHU de Caen.
- 22 personnes sont prises en charge à domicile.
- 1 personne, hospitalisée au Centre Hospitalier d’Elbeuf est décédée le 6 mars.
A ce stade, l’état de santé des 24 personnes prises en charge n’est pas préoccupant.
L’ARS réalisera régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.





Les mesures mises en oeuvre
Dès confirmation, l’Agence régionale de santé de Normandie a engagé les investigations, en lien avec la Cellule régionale de Santé publique France, les hôpitaux mobilisés et le Centre d’appui pour la prévention des infections associées Normandie. Elle travaille à l’identification des personnes avec lesquelles les patients ont été en contact rapproché afin de prendre toutes les mesures utiles pour contenir les éventuelles transmissions du virus.
La gestion des personnes contacts
Les proches ont été immédiatement contactés par l’ARS Normandie. Les « contacts rapprochés » se définissent comme :
• Les personnes ayant partagé le même lieu de vie
• Les personnes ayant été en face à face avec le malade, à moins d’1 mètre pendant plusieurs minutes du fait du risque de contamination au moment d’une toux, d’un éternuement ou lors d’une discussion
Les personnes « contacts rapprochés » une fois identifiées sont appelées individuellement par l’ARS. Les personnes sont classées comme étant à risque faible, modéré ou élevé et il leur est demandé de surveiller leur température 2 fois par jour. Les personnes à risque modéré ou élevé sont placées en quatorzaine : il leur est demandé de rester à domicile pendant les 14 prochains jours.
Les éventuelles personnes contacts présentant des symptômes seront prises en charge par les établissements de santé désignés pour la prise en charge des patients.

L’ARS de Normandie mobilisée pour organiser la réponse du système de santé
Depuis plusieurs semaines, l’ARS Normandie a mis en place une organisation sur le territoire régional pour préparer le système de santé à d’éventuels cas de coronavirus.
Des établissements mobilisés
Un premier niveau de réponse s’appuie sur des établissements de santé de première ligne : les CHU de Caen et de Rouen sont les deux établissements référents pour le diagnostic et la prise en charge des cas possibles et confirmés de coronavirus COVID-19 en Normandie.
Plusieurs établissements de deuxième niveau ont été identifiés pour réaliser les prélèvements des cas possibles et hospitaliser les malades. Il s’agit des quatre autres sièges normands de SAMU (centres hospitaliers de St-Lô, Le Havre, centres hospitaliers intercommunaux Eure-Seine et Alençon-Mamers). En complément, l’ARS Normandie a identifié six établissements supplémentaires : les centres hospitaliers de Dieppe, Elbeuf, Lisieux, Flers, Avranches-Granville et le centre hospitalier public du Cotentin (Cherbourg). Tous sont activés à ce jour.
Le circuit de signalement, via les centres 15, et les modalités de prise en charge clinique et diagnostique ont été définis avec les SAMU, les infectiologues et les virologues des CHU.

Rappel des recommandations (en date du 6 mars 2020)
Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
- Se laver les mains très régulièrement.
- Tousser ou éternuer dans son coude.
- Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.
- Utiliser des mouchoirs à usage unique.
Des dispositifs d’information :
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible gratuitement au 0 800 130 000.
- Des sites internet officiels : Site du gouvernement , Site du Ministère des solidarités et de la santé , Site de Santé publique France.
Dans les Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes
Les personnes âgées constituent un public fragile et vulnérable face au virus. Dispositif de protection à mettre en place par tous pour protéger les résidents et limiter la contamination grâce aux gestes barrières :
- Renforcement des gestes barrières (lavage des mains réguliers) pour ralentir la progression de l’épidémie
- Réduire massivement les visites (enfants de moins de 15 ans, proches ou extérieurs présentant des symptômes ou malades)
Les professionnels des EHPAD sont également mobilisés afin de modifier les habitudes au sein de ces structures. Cela comprend notamment :
- Réduction des activités collectives et les sorties, et éviter les contacts avec les personnes malades au sein de l’établissement
- Détection très rapide de tout cas suspects et isolement de la personne en attendant confirmation
Dans les Etablissements de santé
Dans les établissements de santé, il convient de limiter les visites auprès des patients à une seule personne, interdire les visites des personnes mineures et interdire les visites de toute personne malade y compris dans les services de maternité.





Information au 08/03/2020 -17h00





Depuis le vendredi 28 février, 22 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Normandie :





On dénombre désormais dans chaque département :
• 6 cas dans la Manche,
• 2 cas dans le calvados dont 1 nouveau cas
• 8 cas en Seine-Maritime, dont 6 nouveaux cas
• 6 cas dans l’Eure, dont 4 nouveaux cas
Parmi ces cas :
• 2 personnes sont hospitalisées : une personne au CH de Saint-Lô et une autre au CHU de Caen.
• 19 personnes sont prises en charge à domicile
• 1 personne, hospitalisée au Centre Hospitalier d’Elbeuf est décédée le 6 mars.
A ce stade, l’état de santé des 21 personnes prises en charge n’est pas préoccupant.
L’ARS réalisera régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.





Rappel des recommandations (en date du 6 mars 2020)
Se protéger : Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
• Se laver les mains très régulièrement.
• Tousser ou éternuer dans son coude.
• Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.
• Utiliser des mouchoirs à usage unique.





 





Information au 07/03/2020 - 14h30





Point de situation en Normandie

Un décès survenu dans le département de la Seine-Maritime

Le centre hospitalier Intercommunal - Elbeuf Louviers Val de Reuil a constaté le décès d’un patient porteur du coronavirus ce vendredi 6 mars. Il s’agit d’un homme de 86 ans hospitalisé à l’hôpital depuis le 04 mars 2020. 

Nombre de cas en Normandie : 
Depuis le vendredi 28 février, 10 personnes ont été testées positives en Normandie :
- Manche : 3 nouveaux cas ont été confirmés le vendredi 6 mars, ce qui porte à 6 le nombre de cas confirmés dans le département. Parmi ces personnes, 1 est prise en charge au CH de Saint-Lô et les 5 autres à domicile. Tous ces nouveaux cas confirmés sont en lien avec le premier cas identifié dans la Manche.
- Calvados : 1 personne, hospitalisée au CHU de Caen.
- Seine-Maritime : 2 personnes, 1 hospitalisée au CHU de Rouen et 1 décédée le 6 mars
- Eure : 1 personne hospitalisée au CHU de Rouen
A ce stade, l’état de santé des 9 personnes prises en charge n’est pas préoccupant. 
L’ARS réalisera régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.





Les mesures mises en œuvre
Dès confirmation, l’Agence régionale de santé de Normandie a engagé les investigations, en lien avec la Cellule régionale de Santé publique France, les hôpitaux mobilisés et le Centre d’appui pour la prévention des infections associées Normandie. Elle travaille à l’identification des personnes avec lesquelles les patients ont été en contact rapproché afin de prendre toutes les mesures utiles pour contenir les éventuelles transmissions du virus.

La gestion des personnes contacts
Les proches ont été immédiatement contactés par l’ARS Normandie. Les « contacts rapprochés » se définissent comme :
• Les personnes ayant partagé le même lieu de vie
• Les personnes ayant été en face à face avec le malade, à moins d’1 mètre pendant plusieurs minutes du fait du risque de contamination au moment d’une toux, d’un éternuement ou lors d’une discussion 
Les personnes « contacts rapprochés » une fois identifiées sont appelées individuellement par l’ARS. Les personnes sont classées comme étant à risque faible, modéré ou élevé. Les personnes à risque modéré ou élevé sont placées en quatorzaine. Il leur est demandé de rester à domicile pendant les 14 prochains jours et de surveiller leur température. Les éventuelles personnes contacts présentant des symptômes seront prises en charge par les établissements de santé désignés pour la prise en charge des patients.

Rappel des recommandations (en date du 6 mars 2020)
Se protéger Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage : - Se laver les mains très régulièrement. - Tousser ou éternuer dans son coude. - Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades. - Utiliser des mouchoirs à usage unique.





Des dispositifs d’information :
- L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
- Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible gratuitement au 0 800 130 000.





- Des sites internet officiels : Site du gouvernement , Site du Ministère des solidarités et de la santé , Site de Santé publique France.





 





Information au 05/03/2020 - 19h00





POINT DE SITUATION EN NORMANDIE AU 5 MARS 2020





Six cas de coronavirus sont confirmés en Normandie.





Le premier cas confirmé en Normandie est un français résident de Seine-Maritime. Il est hospitalisé au CHU de Rouen.





Le second cas confirmé en Normandie est un français résident de l’Eure. La chaine de contamination a été établie : il s’agit d’un cas contact du 1er cas confirmé en Normandie, également hospitalisé au CHU de Rouen.





Quatre cas ont été confirmés le 5 mars 2020 : 3 personnes dans la Manche et 1 dans le Calvados.
Dans la Manche, les 3 patients se portent bien et sont pris en charge par le Centre Hospitalier de Saint-Lô. Pour chacun d’eux la chaîne de contamination a été établie : tous revenaient du rassemblement cultuel à l’église évangélique « Portes ouvertes chrétiennes » à Bourtzwiller (Mulhouse). 2 sont membres de la même famille, dont une élève de l’école élémentaire Alain Fournier de Sartilly (50). L’école élémentaire est fermée à partir du 5 mars et jusqu’à nouvel ordre. Une réunion d’information avec l’ensemble des parents est organisée à l’école élémentaire par le rectorat en présence de l’ARS et de la préfecture.
Dans le Calvados, le patient est hospitalisé au CHU de Caen. Son état n’est pas préoccupant. L’origine de la contamination n’est pas connue et fait l’objet d’une investigation.





La cellule de crise de l’ARS Normandie met en oeuvre les mesures nécessaires pour contenir les éventuelles transmissions du virus.





Les mesures mises en oeuvre
Dès confirmation, l’Agence régionale de santé de Normandie engage les investigations, en lien avec la Cellule régionale de Santé publique France, les Centres hospitaliers et le Centre d’appui pour la prévention des infections associées Normandie.
Elle travaille à l’identification des personnes avec lesquelles le patient a été en contact rapproché afin de prendre toutes les mesures utiles pour contenir les éventuelles transmissions du virus.





La gestion des cas contacts
Les proches ont été immédiatement contactés par l’ARS Normandie. Les contacts rapprochés se définissent comme :
• Les personnes ayant partagé le même lieu de vie
• Les personnes ayant été en face à face avec le malade, à moins d’1 mètre pendant plusieurs minutes du fait du risque de contamination au moment d’une toux, d’un éternuement ou lors d’une discussion





Les cas contacts rapprochés une fois identifiés sont appelés individuellement par l’ARS. Les personnes sont classées comme étant à risque faible, modéré ou élevé. Les personnes à risque modéré ou élevé sont placées en quatorzaine. Il leur est demandé de rester à domicile pendant les 14 prochains jours et de surveiller leur température.
Les éventuels cas contacts présentant des symptômes seront pris en charge par les établissements de santé désignés pour la prise en charge des patients.





Télécharger le guide méthodologique "Préparation au stade épidémique de Covid 19 - actualisé au 05/03/2020"





 





PDF - 1.4 Mo





Information de l’Education Nationale : [CLIQUEZ ICI->https://www.education.gouv.fr/coronavirus-covid-19-informations-et-recommandations-pour-les-etablissements-scolaires-et-les-274253]





 





Information de Médirest au 04/03/2020





Madame, Monsieur, chers clients,

Le 7 janvier 2020, la découverte d’un nouveau coronavirus, en lien avec des cas de pneumonie d’allure virale dans la ville de Wuhan en Chine a été officiellement annoncée par les autorités sanitaires chinoises. Quelques semaines plus tard les premiers cas étaient constatés dans plusieurs pays incluant l’Europe et la France.

Nous sommes particulièrement vigilants quant au suivi de cette actualité sanitaire internationale et notre direction qualité est en veille continue sur le sujet afin de tenir informés nos collaborateurs et relayer les mesures de précaution ou recommandations gouvernementales.

Ce virus respiratoire n’est pas transmissible par voie alimentaire. Ainsi les mesures préventives applicables à nos métiers de bouche sont équivalentes à celles applicables aux autres entreprises industrielles, de commerce ou de services.

A ce titre, nous souhaitons vous confirmer que nous nous mettrons en conformité avec votre plan de prévention ou toute consigne donnée à vos propres collaborateurs.

Dans la mesure ou le virus concernerait notre région, nous pourrions être amenés à envisager une restauration limitant au maximum les contacts rapprochés aussi bien entre vos collaborateurs qu’avec nos personnels de service. Des difficultés d’approvisionnement seraient inévitables. De votre côté, si vous étiez amenés à nous confirmer la continuité de tout ou partie de votre activité, nous proposons la constitution d’un stock de plats et prestations prêts à consommer. Dans ce cadre exceptionnel, votre chef de secteur ou votre responsable d’établissement se rapprocheront de vous pour dimensionner ces mesures et vous soumettre une proposition.

Souhaitant vous apporter un service conforme en tout point à vos attentes,

Bien cordialement
Guillaume SEMERIA-SOUCAIL
Directeur Régional de Médirest





 





Information au 03/03/2020





L’épidémie de COVID-19 est entrée dans une nouvelle phase sur le territoire national. Le passage en stade 2 annoncé le samedi 29 février 2020 correspond à l’identification de plusieurs chaines de transmission sur le territoire national même si la situation est très évolutive et hétérogène. Cette situation conduit à une adaptation de la stratégie nationale de lutte contre l’épidémie.

La priorité est donnée à l’identification des chaines de transmission et à l’isolement des contacts afin de freiner la propagation du virus sur le territoire national. Ce message précise ces adaptations et reprend les consignes actuellement en vigueur.

Consignes relatives aux personnes revenant de zones de circulation du virus
Les personnes revenant de ces zones, y compris les professionnels de santé, sont invitées à limiter leur vie sociale, et à s’auto-surveiller (prise de température et apparition éventuelle de symptômes deux fois par jour). Il n’y a pas lieu de porter un masque chirurgical ni de prescrire un arrêt de travail. L’adaptation de leur poste de travail, dont le recours au télétravail, continue d’être privilégiée lorsque cela est possible.

L’Education nationale en région a mis en place un numéro vert pour répondre aux questions 02 31 30 08 40 (8h30-12h30, 13h00-17h30).
Une consigne d’éviter les voyages dans les zones où circule le virus hors de l’Union européenne ou dans les zones à risques en Europe (identifiées sur le site du MEAE, https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/), sauf nécessité avérée.
Les consignes ainsi que la liste des zones à risque sont disponibles sur le site internet du gouvernement https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Circuit de signalement d’un cas suspect et organisation de la prise en charge des cas possibles ou confirmés
Le circuit est inchangé, tout cas suspecté de répondre à la définition de cas doit faire l’objet d’un appel au SAMU/Centre 15. Celui-ci se mettra en lien avec un infectiologue du CHU de Rouen ou Caen (établissements de 1ère ligne) pour la classification du cas. En cas de difficulté dans le classement du cas, le centre 15 ou l’infectiologue contacte l’ARS pour bénéficier de l’appui de la cellule régionale de SpF que l’ARS mobilisera.
Lien vers la définition de cas https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/covid-19-situation-epidemiologique-internationale. Evolution régulière de la définition.

Si le cas est classé comme possible, un transport sera organisé sur régulation du SAMU (moyens personnels, transport sanitaire privé ou Smur en lien avec Sdis le cas échéant) pour prise en charge du patient et organisation du prélèvement uniquement dans un établissement de 1ère ou 2ème ligne (circuit dédié). Les prélèvements sont ensuite pris en charge au sein des laboratoires des établissements de santé de 1ère ligne. Ceux-ci disposent d’une astreinte 7j/7 de 9h à 17h.

Suite à différentes sollicitations, je vous confirme que les transports sont assurés selon les conditions de sécurité requises (équipement et désinfection),aussi, aucun justificatif ne doit être demandé aux transporteurs.

A ce jour, les établissements de 2ème ligne activés sont les centres hospitaliers du Havre, d’Alençon, d’Evreux et de St-Lô. D’autres établissements de 2ème ligne seront activés progressivement cette semaine. Ces établissements organisent une prise en charge ambulatoire si la personne ne présente aucun critère clinique d’hospitalisation ni facteur de risque connu d’infection grave à Covid-19.

Dans les établissements de santé non identifiés de 1ère ou 2ème ligne ainsi que les établissements médico-sociaux, aucune mesure spécifique n’est à mettre en œuvre, à l’exception de disposer d’une procédure d’appel au Centre 15 lors de cas suspect.

Identification des cas contacts de cas confirmés
L’identification des contacts des cas confirmés et l’ information est réalisée par l’ARS en lien avec Santé publique France. Les recommandations pour les contacts identifiés à risque modéré/élevé sont : mise en quatorzaine stricte à domicile (arrêt de travail dispensé par l’ARS) avec auto-surveillance de la température et port du masque chirurgical en cas de contacts inévitables. Les kits d’isolement sont livrés au domicile de ces contacts par l’ARS. En cas d’apparition de symptômes, le SAMU-Centre 15 doit être contacté.

Les professionnels de santé classés comme sujets contacts à risque modéré/élevé asymptomatiques peuvent poursuivre leur activité. Dans ce cas, ceux-ci doivent se signaler auprès de la direction et de l’EOH de leur établissement, porter un masque chirurgical en permanence, le changer régulièrement et s’auto-surveiller (prise de température deux fois par jour et identification de tout symptôme). En cas de symptômes, même de faible intensité, l’éviction professionnelle doit être immédiate et un prélèvement à visée diagnostique doit être réalisé rapidement et prioritairement.

Arrêt de travail
Les arrêts de travail concernent uniquement les contacts identifiés à risque modéré/élevé (hors professionnels de santé). Ils sont contactés par l’ARS.
Pour toute question sur les arrêts de travail, l’ARS a mis en place l’adresse mail suivante : ARS-NORMANDIE-ARRET-TRAVAIL@ars.sante.fr

Consignes relatives aux masques
Le port des masques filtrants FFP2 est réservé aux seuls personnels hospitaliers en contact étroit et prolongé avec des cas confirmés (soins intensifs).
Le port des masques chirurgicaux (anti-projections) est réservé aux personnes malades, aux personnes contact des personnes à risque modéré/élevé, aux professionnels de santé recevant des personnes malades, aux personnes chargées du secours à victimes et des transports sanitaires en cas de suspicion de contact avec une personne malade.
Le reste de la population ne doit pas porter de masque. Les officines ont été invitées à ne pas distribuer des masques en dehors des deux cas mentionnés précédemment ou d’une indication médicale.

Professionnels de santé libéraux
A ce stade, les prises en charge de cas possibles sont effectuées par les établissements de santé de 1ère et 2ème ligne. Nous préparons l’organisation de la réponse en phase 3 qui s’appuiera également sur les professionnels de santé libéraux.
A ce stade, seuls les patients suspectés de répondre à la définition de cas doivent faire l’objet d’un appel au Centre 15, les autres patients peuvent être reçus en consultation selon les modalités habituelles.

Des masques chirurgicaux vont être mis à disposition des médecins généralistes via les officines. Nous vous informerons des modalités de mise à disposition dès validation du dispositif par la national.
Lien vers la définition de cas https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/covid-19-situation-epidemiologique-internationale. Evolution régulière de la définition.

Des échanges réguliers avec les Ordres et URPS sont organisés pour suivre l’adaptation du dispositif.

Tiphaine VESVAL
Adjointe au responsable de Pôle veille et sécurité sanitaire
Coordination de la mission préparation des situations sanitaires exceptionnelles
Agence Régionale de Santé (ARS) de Normandie

 





Information au 02/03/2020





CONDUITE A TENIR





Se protéger
Face aux infections, il existe des gestes « barrières » simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
• Se laver les mains très régulièrement
• Tousser ou éternuer dans son coude
• Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
• Utiliser des mouchoirs à usage unique
• Porter un masque quand on est malade





Stade 2





La France a franchi le stade 2 du plan de prévention et de gestion défini par les autorités : l’objectif des pouvoirs publics est de freiner la propagation du virus sur le territoire.
Certaines mesures, propres au stade 1, n’ont plus de raison d’être : il n’y a donc plus de quatorzaine pour les personnes revenant d’une zone à risque, elles sont invitées à limiter leur vie sociale et à s’auto-surveiller. La quatorzaine est toutefois maintenue pour les personnes ayant été en contact avec un cas confirmé et considérées comme à risque élevé ou modéré (cf. la gestion des cas contacts ci-après).





Recommandations pour les personnes revenant des zones à risques (hors UE et UE)





Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), à Singapour, en Corée du Sud, en Iran, ou dans les régions d’Emilie-Romagne, Lombardie et de Vénétie en Italie (liste au 2 mars 2020)
Pendant les 14 jours suivant le retour :
• Surveillez votre température 2 fois par jour.
• Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…).
• Lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique.
• Evitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…).
• Evitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées…).
• Évitez toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…).
• Travailleurs/étudiants : dans la mesure du possible, privilégiez le télétravail et évitez les contacts proches (réunions, ascenseurs, cantine...).
• Les enfants, collégiens, lycéens peuvent être envoyés à la crèche, à l’école, au collège ou au lycée ou tout accueil collectif type association sportive.
En cas de signes d’infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) dans les 14 jours suivant le retour d’une zone où circule le virus :
Contactez le Samu Centre 15 en faisant état des symptômes et du séjour récent.
Evitez tout contact avec votre entourage et conservez votre masque.
Ne vous rendez pas chez votre médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination.





Le port du masque par la population





Si vous avez séjourné en Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), à Singapour, en Corée du Sud, en Iran ou dans les régions d’Emilie-Romagne, de Lombardie et de Vénétie en Italie, le port du masque chirurgical n’est pas nécessaire si vous ne manifestez aucun symptôme. Si vous n’avez pas voyagé dans une zone touchée par le virus, le port du masque n’est pas recommandé.





Des dispositifs d’information





• L’ARS réalise régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.
• Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19, une plateforme téléphonique nationale est accessible gratuitement au 0 800 130 000.
• Des sites internet officiels : Site du gouvernement, Site du Ministère des solidarités et de la santé, Site de Santé publique France





2 CAS CONFIRMES EN NORMANDIE





Un 2ème cas de coronavirus Covid-19 a été confirmé en Normandie
Il s’agit d’un français résidant de l’Eure. Il est actuellement hospitalisé au CHU de Rouen et se porte bien.
La chaine de contamination a été établie : il s’agit d’un cas contact du 1er cas confirmé vendredi en Normandie, également hospitalisé au CHU de Rouen.
La cellule de crise de l’ARS Normandie met en oeuvre les mesures nécessaires pour contenir les éventuelles transmissions du virus.
Les mesures mises en oeuvre
Dès la confirmation, l’Agence régionale de santé de Normandie a engagé les investigations, en lien avec la Cellule régionale de Santé publique France, le CHU de Rouen et le Centre d’appui pour la prévention des infections associées Normandie. Elle travaille à l’identification des personnes avec lesquelles le patient a été en contact rapproché afin de prendre toutes les mesures utiles pour contenir les éventuelles transmissions du virus.
La gestion des cas contacts
Les proches ont été immédiatement contactés par l’ARS Normandie. Les contacts rapprochés se définissent comme :
• Les personnes ayant partagé le même lieu de vie
• Les personnes ayant été en face à face avec le malade, à moins d’1 mètre pendant plusieurs minutes du fait du risque de contamination au moment d’une toux, d’un éternuement ou lors d’une discussion
Les cas contacts rapprochés une fois identifiés sont appelés individuellement par l’ARS. Les personnes sont classées comme étant à risque faible, modéré ou élevé. Les personnes à risque modéré ou élevé sont placées en quatorzaine. Il leur est demandé de rester à domicile pendant les 14 prochains jours et de surveiller leur température.
Les éventuels cas contacts présentant des symptômes seront pris en charge par les établissements de santé désignés pour la prise en charge des patients.
L’ARS réalisera régulièrement des points d’information pour faire état de l’évolution de la situation.





L’ARS DE NORMANDIE MOBILISEES POUR ORGANISER LA REPEONSE DU SYSTEME DE SANTE





Depuis plusieurs semaines, l’ARS Normandie a mis en place une organisation sur le territoire régional pour préparer le système de santé à d’éventuels cas de coronavirus.
La stratégie déployée est de détecter et de prendre en charge le plus précocement possible les cas et les personnes dites « contacts » afin d’éviter la diffusion du virus.
Des établissements mobilisés
Un premier niveau de réponse s’appuie sur des établissements de santé de première ligne : les CHU de Caen et de Rouen sont les deux établissements référents pour le diagnostic et la prise en charge des cas possibles et confirmés de coronavirus COVID-19 en Normandie.
Plusieurs établissements de deuxième niveau ont été identifiés pour réaliser les prélèvements des cas possibles et hospitaliser les malades. Il s’agit des quatre autres sièges normands de SAMU (centres hospitaliers de St-Lô, Le Havre, centres hospitaliers intercommunaux Eure-Seine et Alençon-Mamers). En complément, l’ARS Normandie a identifié cinq établissements supplémentaires pouvant être sollicités : les centres hospitaliers de Dieppe, Elbeuf, Lisieux, Avranches-Granville et le centre hospitalier public du Cotentin (Cherbourg).
Le Groupe Hospitalier du Havre, le CHIC Alençon-Mamers, le CHI Eure-Seine ont été activés le 27 février pour prendre en charge des cas possibles et confirmés et le CH St-Lô l’est à partir d’aujourd’hui, lundi 2 mars. Les autres établissements seront activés progressivement.
Un circuit de signalement défini
Le circuit de signalement, via les centres 15, et les modalités de prise en charge clinique et diagnostique ont été définis avec les SAMU, les infectiologues et les virologues des CHU.
L’information des professionnels de santé
Afin de s’assurer du même niveau d’information sur la définition de cas, le circuit de signalement et la prise en charge, l’ARS réunit régulièrement les équipes des deux CHU (infectiologues, virologues), du Centre d’appui pour la prévention des infections associées aux soins (CPIAS) et des six SAMU/Centre 15 de la région.
Ces modalités, ainsi que les messages d’informations de la Direction générale de la santé, sont également régulièrement diffusés à l’ensemble des établissements de santé, aux professionnels libéraux, à SOS médecins et aux établissements médico-sociaux. Des conférences téléphoniques avec les unions régionales des professionnels de santé seront régulièrement organisées.
La mise à disposition de masques
Les masques FFP2 sont réservés aux professionnels de santé. Il s’agit d’équipements de protection individuelle destinés aux soignants en contact étroit et prolongé avec un malade confirmé (soins intensifs).
La surveillance en région
Un dispositif de surveillance des sujets contact identifiés autour des cas confirmés est mis en oeuvre en lien avec Santé Publique France.
En lien avec les acteurs du territoire
L’ARS échange régulièrement avec les préfectures et les autres services de l’Etat (Education Nationale, DRJSCS, Direccte…) pour assurer la diffusion des informations et des recommandations sanitaires relatives au coronavirus (COVID-19).





 





Information au 01/03/2020





Pour faire suite à notre message du 27 février, nous vous informons que les recommandations ont été modifiées suite à l’avis du Haut Conseil de Santé Publique, à savoir :





- pour les soignants : éviction du poste pendant 14 jours après le retour si fréquentation d’un hôpital ou secteur de soin dans une zone d’exposition à risque ; masque chirurgical pendant 14 jours en poste sinon pour les autres.
- pour le personnel hospitalier non soignant : suivi des recommandations « grand public » disponible sur le site internet : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

L’ARS délivre les arrêts de travail, nous vous remercions de rediriger les personnes vers notre cellule dédiée 02 31 70 96 01, uniquement de 8H30 -18H00 du lundi au vendredi.

S’agissant des équipements de protection, je vous rappelle que l’utilisation des FFP2 concerne uniquement les soignants prenant en charge un cas possible ou confirmé (établissements de santé de 1ère et 2ème ligne) ou en contact avec une personnes revenant d’une zone à risque (zone cf. site du gouvernement).
 
A ce stade, nous ne sommes pas en phase épidémique et les mesures barrières n’ont pas évoluées. A ce jour, il n’est pas prévu de dispositif de livraison de masques chirurgicaux dans les établissements médico-sociaux.
 
Restant disponible pour toute demande d’information complémentaire.
Bien cordialement,
Régis SEIGNEUR
Médecin de veille et sécurité sanitaire
Direction de la Santé Publique / Pôle Veille et Sécurité Sanitaire
== ARS Normandie I Esplanade Claude Monet 
2 place Jean Nouzille I CS 55035 I 14050 Caen Cedex 4





 





Information au 27/02/2020





Dans le contexte de l’alerte internationale relative aux infections respiratoires liées au nouveau Coronavirus, le Ministère des solidarités et de la santé mobilise le système de santé afin de le préparer à faire face à cette épidémie.





Dans cette stratégie actuelle de limiter l’introduction du virus et de freiner sa propagation sur notre territoire, la DGCS met à disposition le guide méthodologique à télécharger ci-dessous.
Il est à destination des établissements de santé, de la médecine de ville, des établissements médico-sociaux ; ainsi qu’à toute structure d’accueil collectif.





Il n’y a pas à ce jour d’épidémie en France.





La prévention de la transmission interhumaine du virus repose sur les précautions d’hygiène adaptées « air et contact » venant s’ajouter aux précautions standard d’hygiène.





Ces mesures sont les mêmes que celles à mettre en œuvre chaque année lors des périodes de grippe saisonnière comme c’est le cas actuellement.





Les établissements médico-sociaux ne sont évidemment pas en première ligne mais doivent être informés en cas de passage en phase épidémique.

Les mesures de précautions délivrées à l’ensemble de la population pour tous les retours des zones à risque épidémique s’applique à tous les établissements d’hébergement et à ceux recevant du public.
« Le ministère des Solidarités et de la Santé fait les recommandations suivantes pour les personnes revenant de Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), de Singapour, de Corée du Sud, d’Iran, ou des régions de Lombardie et de Vénétie en Italie.
Pendant les 14 jours suivant le retour :
• Surveillez votre température 2 fois par jour.
• Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…).
• Portez un masque chirurgical lorsque vous êtes en face d’une autre personne et lorsque vous devez sortir.
• Lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique.
• Evitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…).
• Evitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées…).
• Évitez toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…).
• Travailleurs/étudiants : dans la mesure du possible, privilégiez le télétravail et évitez les contacts proches (réunions, ascenseurs, cantine...).
• Les enfants, collégiens, lycéens ne doivent pas être envoyés à la crèche, à l’école, au collège ou au lycée, compte tenu de la difficulté à porter un masque toute la journée.





En cas de signes d’infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) dans les 14 jours suivant le retour d’une zone où circule le virus :





• Contactez le Samu Centre 15 en faisant état des symptômes et du séjour récent.
• Evitez tout contact avec votre entourage et conservez votre masque.
• Ne vous rendez pas chez votre médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination. »


Pour les établissements le respect strict des précautions standards habituelles (n’hésitez pas consulter le site du CPIAS http://www.cpias-normandie.org/) tout au long de l’année permet de prévenir les éventuelles chaînes de transmissions.

Dans l’immédiat et à ce stade l’ARS recommande un arrêt de travail pour les 14 jours suivant un retour d’une de ces zones pour les professionnels de santé en contact avec des personnes fragiles et ne pouvant travailler à distance.

Dans ces deux cas, l’ARS délivre les arrêts de travail, nous vous remercions de rediriger les personnes vers notre point focal régional au n° 0 809 400 660, uniquement de 8H30 -18H00.

Ces recommandations peuvent être réévaluées à tout moment selon l’évolution du contexte épidémique.





D’autres informations sont disponibles sur le site du ministère https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/coronavirus-questions-reponses





et du Gouvernement https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus





En cas d’accentuation du risque, d’autres informations vous seront communiquées quant aux conduites à tenir.





 





Pour télécharger le guide méthodologique, cliquez ci-dessous





PDF - 1.8 Mo


Annonces

TWITTER


Suivez les PEP76  :


JPEG - 10.6 ko