"Le Haut Conseil de la Famille, de l’Enfance et de l’Age (HCFEA) propose la création d’un Pass colo universel suite à la contribution de la FGPEP".

mardi 17 avril 2018
par  DG ADPEP 76
popularité : 6%


Placé auprès du Premier ministre, le Conseil de l’Enfance et de l’Adolescence du Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge (HCFEA) a remis le 6 avril 2018 à Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé son rapport sur « Les Temps et les Lieux Tiers des enfants et des adolescents hors maison et hors scolarité ». 


La Fédération Générale des PEP a été missionnée en Octobre 2017 pour contribuer à l’état des lieux et à l’élaboration des propositions pour promouvoir et développer les vacances collectives et plus généralement pour améliorer les possibilités de départ en vacances pour le quart des enfants qui ne partent pas (cf. lettre de mission en page 217 du rapport). Cette contribution a notamment abouti à la proposition de création Pass colo universel à dépenser entre 6 et 14 ans, répondant à un double enjeu de mixité sociale formatrice pour tous et d’accessibilité financière des séjours. Ce Pass permettrait de rendre visible l’intérêt porté par les politiques publiques au départ en séjour collectif et d’inscrire cette expérience dans le parcours éducatif de chaque enfant sur l’ensemble du territoire national, quels que soient sa situation sociale, familiale ou ses besoins spécifiques. 


Plus largement, le rapport du Conseil de l’enfance et de l’adolescence souligne l’importance de ces temps et lieux hors famille et scolarité sur toutes les sphères du développement et de l’évolution globale des enfants et des jeunes. Il recommande de structurer une politique publique visant à ouvrir des possibles de co éducation et de socialisation, réduisant les inégalités et favorisant une personnalisation des parcours selon les aspirations de chacun. Dans cette perspective, il propose la mise en place de référents TLT ( Temps et les Lieux Tiers) sur les territoires avec une double mission de médiation entre les jeunes, les familles et les acteurs et de développement des activités du mercredi avec les trois thématiques apparaissant prioritaires au vu de l’état des lieux :


- pratiques artistiques,


- scientifiques


- et d’engagement.


Le rapport recommande notamment de favoriser le financement des accueils de loisirs développant des conventionnements avec des associations et clubs sportifs, artistiques, scientifiques ou institutions culturelles. Pour les adolescents, il préconise la mise en place de lieux fédérateurs, hybrides, proposant des pratiques techniques, culturelles et d’engagement social.


Pour télécharger le communiqué de presse, cliquez ci-dessous :


PDF - 442.7 ko


Annonces

TWITTER


Suivez les PEP76  :


JPEG - 10.6 ko