Les Journées Sévigné 2016

Être ensemble et séparés
vendredi 10 juin 2016
par  Conreaux david
popularité : 14%


Depuis plusieurs années les Journées Sévigné rassemblent les professionnels de l’établissement mais aussi les partenaires sur des thèmes fédérateurs.


Cette année nous accueillons M le Dr André CAREL, Psychiatre, Psychanalyste, Membre de la Société Psychanalytique de Paris, Président du CPGF (Collège de Psychanalyse Groupale et Familiale) et Membre de la SEPEA (Société Européenne pour la Psychanalyse de l’Enfant et de l’Adolescent), autour du thème de l’être ensemble et séparé.


La journée se déroulera le Vendredi 2 Septembre 2016 :


Cette rencontre se déroulera dans l’amphi du Réseau CANOPé : 2, rue du Docteur Fleury,
76132 Mont-Saint-Aignan Cedex


JPEG - 44.8 ko



Introduction à la journée :


Professionnels face aux parents, bébés, adolescents…Quels espaces pour se rencontrer et se différencier, comment peuvent s’opérer ces changements et ces transformations ?


La problématique du lien joue et se rejoue tout au long du travail en pédopsychiatrie et probablement tout au long de la vie.
Agitation et troubles du comportement à l’école maternelle, difficultés d’apprentissage, difficultés d’autorité ou phobie scolaire, la question de la séparation/individuation des bébés, des enfants et des adolescents qui viennent consulter au CMPP est toujours une question majeure dans notre travail.


Ce qui nous paraît manifeste chez les touts petits, c’est l’intrication des liens parents-bébé qui se retrouvent tout au long du développement, parfois de manière déroutante lorsque les parents ont des difficultés sociales, éducatives et psychiques.


A l’arrivée de l’adolescence, nombreux sont ceux pour qui la phobie scolaire, entre autre, arrive en même temps qu’une fragilité familiale et/ou la question de grandir et la perspective de se séparer un jour de la famille rend difficile l’investissement de l’extérieur. Winnicott a beaucoup travaillé ces questions tout au long de son œuvre théorique et de sa pratique clinique à travers notamment les consultations thérapeutiques parents-bébé.


Pour ces journées Sévigné 2016, nous avons décidé de nous arrêter sur ces processus de séparation et d’individuation, à la fois à travers leur déroulement dans le développement psychique, et aussi en nous interrogeant sur les propositions thérapeutiques que nous pouvons faire pour traiter ces difficultés.


Ainsi au CMPP nous sommes parfois amenés à proposer des suivis individuels ou bien en complément un suivi mère-enfant, des consultations petite-enfance, des thérapies familiales, des groupes...
En effet nous pouvons nous poser la question du cadre adéquat pour travailler ces questions mais aussi de la séparation psychique. Ce travail se fait-il mieux en l’absence du parent ou en sa présence ? N’est-il pas nécessaire que le travail puisse se faire à la fois du côté de l’enfant et du côté des parents , dans un espace transitionnel thérapeutique ? ...


Annonces

Facebook