Il était une fois ’les PEP76’

mercredi 3 décembre 2014
par  Conreaux david
popularité : 10%


Quelques dates repères

de notre histoire associative


GIF - 4.6 ko


1915 Des enseignants et des inspecteurs de l’Éducation Nationale créent l’oeuvre des Pupilles de l’Enseignement Public de Seine-Maritime et mettent en place plus de 40 comités cantonaux qui se donnent pour mission de venir en aide auprès des enfants et de leurs familles qui en ont le plus besoin. Depuis cette date et au-delà même des trop nombreuses périodes de guerre qu’a traversé notre pays, l’association n’a cessé d’oeuvrer au titre de la Solidarité.


1964 L’association décide d’organiser sa première colonie de vacances à Berville-en-Roumois (27). Dès lors, l’ADPEP76 continuera chaque année d’organiser des centres de vacances en France comme à l’étranger durant chaque période de temps libérés. L’association fera l’acquisition de centres à la mer et à la montagne. Aujourd’hui, l’association est propriétaire d’un centre de vacances d’enfants et de familles, et de classes de découvertes à Valloire en Savoie.


1966 L’association reçoit l’agrément pour gérer un établissement spécialisé destiné aux enfants déficients intellectuels. Cet établissement ouvrira ses portes début 1967 à Rieux (76). Une école fonctionne au sein de l’établissement permettant ainsi une scolarisation des enfants accueillis. Dès lors, l’association ne cessera d’oeuvrer au développement de son activité au sein du secteur médico-social avec l’objectif affirmé, dès cette date, de permettre la scolarisation des enfants souffrant de handicap, de favoriser leur intégration dans les structures « ordinaires »éducatives et d’enseignement.


1969 L’association crée un CMPP qui s’installe dans les locaux de l’école Sévigné à Rouen. Depuis 1975, le CMPP Sévigné a développé son activité à partir de ses antennes dans les communes de Barentin, Canteleu, Le Houlme, Maromme et Pavilly.


1973 L’association crée à Rouen le Centre de Rééducation Auditive (CRA) Beethoven pour les enfants sourds ou malentendants.


1979 En relation avec le CRA et pour permettre une prise en charge précoce, l’association décide la création d’un CAMSP qui accueille les enfants dès leur naissance.


1981 L’association prend la gestion de l’école spécialisée Colette Yver de la ville de Rouen. Devenu Institut d’Education Motrice (IEM), cet établissement accueille des enfants et des jeunes porteurs de handicap et de déficience motrice.


1985 L’association prend en charge la gestion de l’Institut de rééducation pédagogique (IRP) l’Eclaircie de Barentin avec ses antennes de Rouen et d’Amfreville-la-mivoie. Aujourd’hui, cet IRP est devenu un Institut thérapeutique, éducatif et pédagogique (ITEP) avec une nouvelle antenne à Mont-saint-aignan.


Commentaires

Annonces

TWITTER


Suivez les PEP76  :


JPEG - 10.6 ko